Home 5 Actualités 5 Michel Martelly décrète 2013 année de l’environnement et de l’agriculture
michel_marte

Michel Martelly décrète 2013 année de l’environnement et de l’agriculture

michel_marteLe lundi 1er Janvier 2013, le rendez-vous était pour une fois de plus, dans la cité de l’Indépendance  où plusieurs autorités de l’Etat et de la ville des Gonaïves se sont réunies sur la place d’arme pour la commémoration du 209ème anniversaire de l’indépendance d’Haïti. A l’occasion, le Chef de l’Etat, Michel Joseph Martelly a mis l’accent sur l’importance des actions posées par nos ancêtres qui, dit-il, devraient inspirer les citoyens d’aujourd’hui.  Ce faisant, les problèmes de l’environnement, de l’agriculture et autres, seront mieux abordés, souligne-t-il. En outre, il déclare l’année 2013 « Année de l’Environnement » ou chaque citoyen du pays devra poser une action citoyenne en plantant un arbre. Malgré les maigres moyens de l’Etat, il invite la population à la patience, pendant, affirme-t-il, que des efforts importants sont en train d’être déployés par l’équipe qu’il dirige pour résoudre certains problèmes cruciaux de la population.

Toutes les plus hautes autorités de l’Etat s’étaient donné rendez-vous, le mardi 1er janvier 2013 sur la place d’arme des Gonaïves pour la 209ème commémoration de l’indépendance d’Haïti. Au cours de son discours de circonstance, Le Président de la République, Joseph Michel Martelly a décrété l’année 2013, « Année de l’Environnement ».  Sur ce, il promet qu’à la mesure du possible que l’équipe qu’il dirige fera tout pour satisfaire certaines promesses électorales dans les domaines de l’infrastructure, du développement agricole, etc. sur le plan infrastructurel, le Chef de l’Etat fait éloge des travaux déjà entrepris en termes d’asphaltage de rues dans la cité de l’indépendance et promet de faire davantage dans l’intérêt des Gonaïves/s/iennes. Sur le plan agricole, il promet d’ici quelques années, d’augmenter la capacité de production du pays de manière à atteindre près de 70% de suffisance alimentaire. Par ailleurs, il invite chaque individu indistinctement à planter un arbre en signe de contribution à la lutte pour protéger l’environnement du pays.

D’autres parts, M. Martelly s’est dit conscient de la situation difficile dans laquelle vit la population haïtienne. Mais, cela ne devrait pas être, un gage pour se laisser emporter par de vagues idéologies destructrices.  Il a invité la population à contribuer à l’effort du gouvernement de développer le pays. Son discours était en majeure partie axé sur le secteur agricole et les diverses réalisations du gouvernement à travers le pays et spécifiquement dans la ville des Gonaïves.

Le Locataire du Palais National a fait éloge de la vaillance et de l’unité des ancêtres qui a conduit à l’Indépendance de la Nation haïtienne. Une unité qui, dit-il, devait servir de leçon pour les citoyens d’aujourd’hui pour aboutir à l’Haïti de paix et de Progrès que tous les fils du pays rêvent. Les erreurs ne sont pas permises dans cette quête vers une Haïti ou les trop flagrantes inégalités sociales ne représenteront des problèmes majeurs. En ce sens, poursuit-il, une lutte sans merci doit se tenir afin de réduire davantage la vulnérabilité de l’environnement du pays. L’éducation, souligne le président de la République, est un facteur important dans le développement d’un pays. Même si, on ne possède pas une baguette magique pour résoudre tous les problèmes du pays.

Les crises politiques ont ralenti les efforts de développement mais l’heure actuelle est à l’unité de tous les fils et filles pour porter le pays sur la voie du changement. « Ensemble on peut le faire » a-t-il lancé.

Le Chef de l’Etat a insisté sur la paix comme condition sine quanon, pour attirer les investissements et créer davantage d’emploi. La démocratie ne se fait pas dans la division, le chantage mais plutôt dans la solidarité entre tous les fils de la Nation, souligne le Premier Citoyen de la Nation.

Le Premier Citoyen haïtien, exhorte la population à ne pas se laisser entrainer par des politiciens mal intentionnés qui, laisse-t-il entendre, ne travaille que pour le malheur d’Haïti, par conséquent contre les intérêts du peuple haïtien.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Stéphanie Auguste devient ministre des Affaires Sociales et du Travail

L’actuelle ministre des Haïtiens Vivant à l’Etranger vient d’être nommée Ministre des Affaires Sociales et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *