Home Actualités Etats-Unis: fusillade dans une école primaire, 27 morts dont 20 enfants
Actualités - décembre 14, 2012

Etats-Unis: fusillade dans une école primaire, 27 morts dont 20 enfants

Vingt-sept personnes dont 20 enfants ont été tuées vendredi matin dans une école primaire du Connecticut (nord-est), l’un des plus graves massacres jamais commis dans un établissement scolaire aux Etats-Unis, immédiatement devenu drame national.

Le président Barack Obama, très ému, essuyant une larme et peinant à parler, a dénoncé un crime “haineux”, soulignant que les victimes, de l’école de Sandy Hook à Newtown, étaient “en majorité âgées de 5 à 10 ans”.

Il a ordonné que les drapeaux soient mis en berne sur tous les édifices publics pendant quatre jours en hommage aux victimes. “Notre coeur est brisé”, a-t-il dit, promettant des “mesures significatives” pour éviter ce genre de tragédie à l’avenir.

Le bilan des morts est de “20 enfants, six adultes, et le tueur” a déclaré lors d’une conférence de presse, Paul Vance, le chef de la police de Newtown, ville tranquille de 27.000 habitants au nord de New York.

Il a expliqué que le drame avait eu lieu “dans un secteur de l’école, dans deux salles”.

Les chaînes de télévision américaines ont identifié le tueur comme Ryan Lanza, 24 ans. Elles ont affirmé que sa mère, enseignante à l’école, figurait parmi les victimes, ainsi que nombre de ses petits élèves.

Ryan Lanza aurait auparavant tué son père, et son frère dans le New Jersey voisin, selon les télévisions.

Le gouverneur du Connecticut Dannell Malloy, a également évoqué la mort d’un adulte “avec lequel il vivait”.

La police aurait également arrêté sur place un autre homme, qui a quitté les lieux menotté selon des témoins.

“Notre principal objectif était d’évacuer aussi rapidement et aussi efficacement que possible tous les élèves et le personnel de l’établissement. L’école entière a été fouillée. Tout a été fait”, a ajouté M. Vance.

A quelques jours de Noël

Selon des témoignages de parents et du personnel de l’école, une centaine de coups de feu ont été tirés et la directrice de l’école, Dawn Hochsprung, fait partie des victimes.

Un petit élève d’environ 8 ans a expliqué sur CNN qu’avec ses camarades ils avaient entendu des cris dans la matinée. On nous a dit “trouvez un endroit sûr, et on s’est caché dans les placards du gymnase”, a-t-il expliqué. “Puis la police a dit +on est en train d’évacuer, vite, vite+. Nous avons alors couru jusqu’à la caserne de pompiers…Et nous sommes contents d’être vivants”, a ajouté le petit garçon.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *