dorcin
Home Actualités Haïti /économie : 288 milles sacs de riz sur le marché
Actualités - octobre 12, 2012

Haïti /économie : 288 milles sacs de riz sur le marché

dorcinLe riz tant attendu est depuis quelques jours arrivé sur le marché haïtien. Près de 288 milles sacs pour stabiliser le prix de ce produit sur le marché sur une période de temps. L’arrivée de ce produit  ne doit inquiéter les  distributeurs ou importateurs. Car, d’après le secrétaire d’Etat à la Production végétale, Dorcin Fresner cette initiative du gouvernement haïtien ne vise  pas à déséquilibrer le marché.

Pas question d’avoir des doutes sur la qualité de ce riz, don du Japon en échange de quatre millions de dollars de subventions selon le voeu du gouvernement haïtien contrairement aux déclarations selon lesquelles  ce lot de riz serait une commande de l’Etat haïtien. A ce sujet, Dorcin Fresner se veut rassurant.

Jusqu’à présent le prix de vente exact de ce riz n’est pas encore connu. Toutefois, il ne faut pas trop s’inquiéter recommande M. Dorcin qui explique en filigrane les mécanismes de distribution de ce produit.

288 000 sacs ne suffiraient vraisemblablement de satisfaire les besoins  de la population sinon qu’un simple palliatif au problème. Entre temps, Dorcin Fresner, assure que le ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et de la Medecine Vétérinaire met déjà à exécution un plan gouvernemental visant à rentabiliser certaines zones agricoles du pays.

Tout compte fait, ces 288 milles sacs de riz est le fruit d’une relation bilatérale existant entre Haïti et le Japon depuis le Gouvernement de René Garcia Préval. Comme l’a si bien dit le secrétaire d’Etat à la Production Végétale, M. Dorcin Fresner, cet approvisionnement du marché  ne vise qu’à stabiliser le prix. Stabiliser le prix veut dire quoi exactement? Stabiliser le prix sur le marché, explique M. Fresner, vise à retourner au prix initial avant la dernière hausse.

Les produits haïtiens tiennent encore le coup

Notons que dans la foulée, la production végétale haïtienne semble sur le point de connaitre une avancée considérable en matière de prix. Si de juin à juillet, les prix de certains produits haïtiens enregistraient une certaine stabilité par rapport aux produits importés, du mois d’aout au mois de septembre, la tendance a été plutôt à la baisse pour les produits locaux. Peut-on parler d’un réveil du secteur agricole haïtien?

Parmi ces produits, M. Dorcin cite le maïs haïtien qui, d’après lui, se vend nettement moins cher que celui  importé  suivant des informations que le ministère dispose via des agents éparpillés  à travers plusieurs marchés du pays. Autres constat, le secrétaire d’Etat à la production végétale, pense que le problème alimentaire ne se poserait pas si le peuple haïtien avait conscience de la multiplicité de produits locaux de bonne qualité qui s’offre à eux,  sans pour autant ignorer le manque de soin apporté à ces produits pour une distribution adéquates sur d’autres marchés. Il ajoute, entre autres, que son ministère de tutelle travaille  déjà sur cet aspect.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *