hilaire
Home Actualités De nouvelles mesures pour un environnement plus sur en Haïti
Actualités - août 30, 2012

De nouvelles mesures pour un environnement plus sur en Haïti

hilaireLe problème environnemental en Haïti représente un problème grave. En ce sens, l’équipe de Scoop avait  jugé  bon d’inviter le Ministre de l’Environnement, Jean Vilmond Hilaire, à la rubrique « Article 19 » animée par Manuel Yves. A l’occasion, le Ministre a mis l’accent sur tout un ensemble de mesures que le gouvernement Martelly/ Lamothe entend mener pour réhabiliter l’Environnement.

 

Ces mesures, selon Jean vilmond Hilaire vise, entre autres, à faire appliquer  les lois existant sur la gestion de l’Environnement. Il cite,  à titre d’illustration l’interdiction de certains types de  polyéthylène, en particulier le sachet noir,  un  véritable agent cancérigène. A bien entendre  M. Hilaire l’utilisation des  déchets plastiques a des conséquences néfastes sur plusieurs secteurs de la vie nationale dont la pêche, le tourisme, entre autres. Ce problème, souligne le ministre, place le pays dans une mauvaise position vis-à-vis des autres pays de la région.

Le problème d’Haïti sur le plan environnemental, est énorme et les moyens sont peu, reconnait le ministre. Toutefois, souligne-t-il, la conscience politique est là. Il faut tout simplement  des mesures structurelles et structurantes pour permettre d’avancer dans la lutte, avance t-il. D’autre part, il insiste, sur l’accompagnement des parents dans l’éducation de leurs enfants, la création d’emplois comme des facteurs pouvant aider à mieux entretenir  notre milieu ambiant.

« Il faut un investissement accrus dans le secteur de l’environnement » a fait savoir M. Vilaire>>.

Il ne peut y avoir de développement économique sans une réduction des risques environnementaux , fait remarquer le titulaire du ministère de l’environnement. D’où, la nécessité de mettre en place un programme de mitigation  qui doit tenir compte des problèmes environnementaux. Pour y parvenir,  il soutient que la collaboration de tous les secteurs du pays est vitale, en particulier  le secteur privé qui, ajoute-t-il, aura fort à gagner dans cette lutte, surtout sur le plan économique.

De surcroit, le ministre Jean Vilmond Hilaire  appelle  à  la participation de tous pour réhabiliter l’environnement qui représente déjà un impact de plusieurs centaines de millions de dollars. La décision d’empêcher l’importation des matières plastiques à base de polyéthylène aura un impact positif sur l’environnement et sur l’économie haïtienne. Il demande à la population en général  et le secteur privé en particulier d’avoir des comportements plus responsable  afin de réduire considérablement  les risques de catastrophes naturelles.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *