Home 5 Actualités 5 Haïti-Reconstruction : Les donateurs notent des progrès et se félicitent du leadership haïtien, dit Michel Martelly
Martelly_1

Haïti-Reconstruction : Les donateurs notent des progrès et se félicitent du leadership haïtien, dit Michel Martelly

Martelly_1Le Président Michel Martelly qui se trouve depuis dimanche 18 septembre à New-York dans le cadre de la 66e assemblée générale des Nations unies a eu ce lundi sa première réunion de travail avec des représentants du groupe des « pays amis d’Haïti ». Le chef de l’Etat haïtien affirme avoir reçu de ses interlocuteurs l’assurance que leurs pays vont continuer à aider Haïti à se reconstruire.

Au centre de cette première réunion déroulée à l’hôtel intercontinental de New-York, le redressement d’Haïti meurtri par un séisme en janvier 2010 et la problématique de la commission ad hoc de la reconstruction du pays caribéen (CIRH).

Les conseillers du Président, Laurent Lamothe et Patrick Rousier, ainsi que trois  Sénateurs Roodolph Joasil (Président du Sénat haïtien), Joseph Lambert, Edmonde Supplice Beauzile, et les députés Saurel Jacinthe (Président la chambre basse), Abel Descolines, Tolbert Alexis ont participé à cette réunion.

« Cette rencontre a été une opportunité pour Haïti de présenter une nouvelle fois aux donateurs sa vision et notre plan pour faire avancer le pays. J’ai remercié les partenaires et renseigné les différents représentants de la communauté internationale qui étaient présents des avancements enregistrés notamment la ratification du Premier ministre désigné Garry Conille », a déclaré le Président Michel Martelly à l’envoyé spécial de Scoop FM à New-York, dans le cadre de la 66e assemblée générale des Nations unies.

Selon Martelly, les partenaires d’Haïti disent prendre acte du signal envoyé par l’exécutif et le parlement haïtiens justifié par la présence des parlementaires à cette réunion au côté du chef de l’Etat. « Ils ont renouvelé l’engagement de leur pays de continuer à aider le pays ». 

La problématique de la CIRH

« Certains ont noté des progrès d’autres des lenteurs. Nous avons profité pour aborder la problématique de la Commission intérimaire pour la reconstruction (CIRH). Beaucoup comme moi pensent que c’est une institution qui peut jouer un rôle important dans la mesure où nous en prenons le contrôle et faire valoir les nouvelles  directives à donner à cette structure. En gros, les bailleurs sont contents et conscients qu’il y a un leadership et des priorités. Les donateurs savent maintenant [à travers cette institution] où déposer l’argent. Il suffit de nous mettre ensemble sur une table continuer à travailler, identifier les priorités et avancer », a déclaré Michel Martelly.  

D’autre part concernant les promesses de fonds à Haïti, le Président haïtien a encore indiqué que la communauté internationale a débloqué près de trois à quatre milliards de dollars après le séisme mais par « manque de leadership » cet argent a été dépensé dans l’humanitaire sans résultat concret alors qu’il aurait pu être investi dans de grands projets durables pour créer des emplois et permettre aux sinistrés de se nourrir eux-mêmes, a regretté le président Martelly. 

« Oui on n’a perdu une opportunité à travers ces décaissements. Mais, de par nature je ne vais pas m’éterniser là-dessus. Je suis Michel Martelly, quelqu’un veut toujours aller de l’avant. Aujourd’hui, il s’agit pour nous de mobiliser les ressources et avancer », a assuré le premier mandataire de la nation haïtienne. 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *