Home Actualités Funérailles de l’ancien évêque des Gonaïves Emmanuel Constant
Actualités - juin 23, 2009

Funérailles de l’ancien évêque des Gonaïves Emmanuel Constant

Les funérailles de l’ancien évêque des Gonaïves, Mgr Emmanuel Constant décédé le 16 juin dernier, ont été chantées ce mardi 23 juin 2009, en la cathédrale de Port-au-Prince en présence de plusieurs centaines de fidèles catholiques.   Quelque 75 prêtres, 13 évêques notamment le nonce apostolique, Mgr Bernadito de Auza ont assisté l’archevêque de Port-au-Prince, Mgr Serge Miot lors de cette cérémonie à laquelle ont assisté des officiels, parents et amis du défunt.
Comme pour rappeler le symbole de lumière que représentait Mgr Constant, le célébrant principal, l’archevêque Serge Miot a fait allumer une chandelle et le placer près de la dépouille.
 Pour retracer le bon parcours de l’ancien évêque des Gonaïves pendant toute sa vie sacerdotale et dans l’épiscopat, Mgr Hubert Constant a, dans  l’homélie principale, prêté des paroles de l’apôtre Paul  et les a attibuées à la vie d’Emmanuel Constant: « J’ai combattu le bon combat, le combat de Dieu ». 

Selon le témoignage de Mgr Hubert Constant, avant sa mort, Mgr Emmanuel Constant, conscient de la gravité de son état s’était déjà remis à Dieu, puisque pour lui la métastase avait déjà fait son œuvre. 

La communauté chrétienne catholique a perdu l’un de ses conseillers avisés, quelqu’un qui a toujours manifesté la sollicitude pour les prêtres, les religieux, les séminaristes et pour toute la communauté en générale a laissé entendre Hubert Constant.  

Dans un message de sympathie à la famille et toute la communauté religieuse, lu par le nonce apostolique Mgr Bernadito de Auza, le pape Benoit VXI a salué la générosité et le dévouement de l’ancien évêque des Gonaïves. Né le  5 janvier 1928, Mgr Emmanuel Constant avait été élu évêque le 20 août 1966. Il a passé 30 ans à la tête du diocèse des Gonaïves ; il a présidé la conférence épiscopale haïtienne pendant au moins une fois et il faisait partie des 6 premiers évêques autochtones du pays.  

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *