Home 5 Actualités 5 Saccage de la cathédrale du Cap-Haitien : 50.000 gourdes pour retracer les auteurs, un appel au calme a été lancé

Saccage de la cathédrale du Cap-Haitien : 50.000 gourdes pour retracer les auteurs, un appel au calme a été lancé

Les réactions affluent suite aux actes de vandalisme dont a été l’objet la cathédrale du Cap-Haitien (Nord), le week-end. Les autorités des Eglises Catholique et Protestante d’Haïti tout comme d’autres citoyens de confessions diverses condamnent ces actes et disent craindre que cela ne constituerait un mauvais précédent à des conflits religieux en Haïti.

Pour l’archevêque métropolitain du Cap Haïtien, Louis Kébreau, ces actes auraient des motivations religieuses et non politiques, déclarant  que des tracts similaires avaient été retrouvés dans la paroisse de Port Margot et dans d’autres.

Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale d’Haïti (CEH), père Alexandre, qui près de 24 heures après la profanation de la cathédral a effectué une visite au Cap-Haitien  pense que ces actes constituent une sorte de provocation et d’une tentative de déstabilisation.

Condamnant énergiquement les actes de vandalisme perpétrés dans la cathédrale de la deuxième ville du pays, le pasteur Sylvain Exantus, président de la Fédération protestante d’Haïti (FPH) estiment que ces incidents sont mal venus à un moment où il existe un cadre de convivialité entre les différents leaders religieux pour réfléchir sur des solutions aux problèmes du  pays.

Quelque soit leur origine, ces genres d’actions doivent être condamnés avec la dernière rigueur. Au niveau de la Fédération protestante à travers notre représentant auCap-Haitien, le pasteur Alicide Joseph et d’autres leaders religieux nous avons entamé une enquête préliminaire sur le dossier », a dit le dirigeant protestant qui croit qu’il faut a tout prix trouver le mobil et les auteurs de ces actes.

Le pasteur Sylvain Exantus annonce également qu’une délégation de la Fédération à Port-au-Prince, composée entre autres du président de la FPH et du juriste Osner Févry, se rendra au Cap-Haitien afin de poursuivre l’enquête.

Des citoyens de la capitale de confessions religieuses diverses condamnent les actes de vandalisme dont a été l’objet la cathédrale du Cap-Haitien durant le week-end.

Les autorités de l’Eglise la Catholique appellent tout de même les fidèles à garder leur calme et ne pas se laisser pris dans cette provocation.

Le délégué départemental du Nord, Zéphirin Ardouin, a annoncé lundi disposer d’une somme de 50 000 gourdes pour toute personne en mesure de fournir des renseignements sur les responsables des actes de vandalisme qui ont été perpétrés à la cathédrale du Cap-Haïtien.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *