Home 5 Actualités 5 Haïti/Elections : Mirlande Manigat dénonce les ‘’ visites chanpwèl’’ de Gaillot Dorsinvil au Centre de Tabulation

Haïti/Elections : Mirlande Manigat dénonce les ‘’ visites chanpwèl’’ de Gaillot Dorsinvil au Centre de Tabulation

« C’est une déclaration toute différente que je pensais faire en ce mardi 5 avril et je sais que les pays aussi, s’attendait à autre chose. En effet, jusqu’à hier matin, il était connu de tous que j’avais gagné les élections présidentielle, tard dans la nuit du dimanche 3 au lundi 4 nous avons suivi les péripéties qui se déroulaient au Centre de Tabulation avec les deux visites insolites du Président du CEP accompagné de conseillers, particulièrement la visite de onze heures du soir, qu’allaient-ils faire là bas à cette heure alors que la loi électorale et une élémentaire décence, voir la prudence, leur interdisait cette équipé nocturne? En fait, nous n’allions pas tarder à l’apprendre… Cette visite effectivement, avait un but : falsifier les résultats, cette visite répondait à une opération de type mafieux, dans laquelle l’audace, la corruption, les intérêts, les promesses et les menaces ont joués un rôle inégalé dans notre histoire, notre histoire pourtant tourmentée et qui en a vu d’autres. Jamais auparavant on avait assisté à ce véritable holdup sur le pouvoir avec toutes les méthodes du genre mais revues et augmentées.

Nous sommes indignés légitiment, mais pas du tout abattu. Le sentiment qui m’habite personnellement, n’est ni l’amertume, ni la rancœur, mais une profonde inquiétude pour l’avenir de notre pays, particulièrement celui des jeunes, donc certains sont abasourdi devant ces méthodes et ces apparents succès, c’est méthode qui violent la morale publique et la morale tous court.

Nous avons mené le bon combat et offert à la population une espérance lucide pour un changement véritable. Je remercie tous ceux qui m’ont accompagné, soutenu, conseillé, les membres de mon partie de RDNP surtout la nouvelle génération si éprouver mais qui doit de nouveau retrousser ses manches pour poursuivre la lutte. Les membres des formations alliées COREH, groupe des 77, KONBIT qui inlassablement m’ont accompagné à travers tous le pays et m’ont accordé sans réserve leur temps, leur confiance et les bienfaits de leur expérience politique, les incomparables association de jeunes, de sportifs, de musiciens dont l’enthousiasme bénévole a été pour nous tous une source de rafraichissement et un espoir pour la relève générationnelle, les membres de toutes les églises du pays qui ont appuyé mes démarches au nom de la moralité et de l’intégrité menacé, à tous les mouvements de femmes qui ont épaulé une des leurs, confiante dans son engagement pour la promotion égalitaire des femmes de notre pays, tous ceux qui connu ou discret, à travers les 10 départements, les 142 communes, 572 sections-communales et plus de 12,000 habitations m’ont accordé leur confiance et leurs votes, même si ces derniers ont été largement escamotés et volés au Centre de Tabulation, tous ceux qui m’ont aider matériellement et financièrement parfois au prix de sacrifice ce qui m’a permis de mener une campagne honnête mais sans grands moyens. C’est avec émotion que je salue la mémoire de tous ceux qui sont tombés au cours de cette campagne et je renouvelle mes sympathies à leur famille. On comprendra que je détâche un nom, celui de mon époux Leslie Manigat, il s’est volontairement et complètement tenu à l’écart de la campagne, me prodiguant conseils et critiques, encouragements dans l’intimité. Je lui dois d’avoir su éviter des erreurs de jugement sur les Hommes et les choses de notre pays grâce à son incomparable lucidité empreinte de vigilance et doté d’une étonnante capacité d’analyse.

Au lendemain de ce jour du 4 avril, je redis ce que j’ai toujours répétée durant la campagne pour faire de la politique il faut aimer le pays et les haïtiens. De toutes mes forces je continue à aimer ce pays et mes compatriotes mais je n’aime pas dans l’état dans lequel il se trouve, le cœur lourd mais sans amertumes je me préoccupe actuellement de son destin tel que le fabriqué pour lui.

J’encourage les jeunes et les moins jeunes à venir s’inscrire au RDNP nous avons besoin de leur détermination, de leur fouge pour développer et promouvoir cette culture de partie qui nous fait défaut afin d’inculquer à leur entourage les principes de la démocratie, du courage et de l’intégrité en politique.

Je souhaite qu’à l’avenir, les élections puissent être organisées avec transparence et crédibilité dans les institutions du pays, sans magouilles comme expression du pouvoir des urnes et non de la puissance corrosive de l’argent, je ne saurais en tant que patriote souhaiter autre chose à notre pays que le meilleur, même si je doute que ce meilleur soit actuellement en chantier.

Que Dieu veille sur  Haïti.
Merci
Mirlande Mangat

Texte repris de Haitilibre

 

 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *