Home Actualités La Mission conjointe OEA – CARICOM à Haïti note le report de la publication des résultats préliminaires
Actualités - mars 31, 2011

La Mission conjointe OEA – CARICOM à Haïti note le report de la publication des résultats préliminaires

La Mission d’observation électorale conjointe (MOEC) OEA/CARICOM à Haïti prend note du report de la publication des résultats préliminaires au 4 avril 2011, annoncé par le Conseil Électoral Provisoire (CEP) dans son communiqué de presse #91, diffusé le 29 mars 2011.

La Mission, présente au Centre de tabulation des votes (CTV) 24 heures sur 24, a pu constater à travers son travail d’observation qu’un nombre considérable de procès-verbaux (PV) a été acheminé vers l’Unité de Contrôle Légal (UCL) pour y être examiné. En effet, 15 200 procès-verbaux, c’est à dire environ 60% de l’univers total de PV, ont été envoyés à l’UCL. Ceci représente une augmentation significative par rapport au premier tour lorsque 10% du total des PV avait été vérifié.

Cette augmentation considérable résulte d’un resserrement des critères d’envoi des PV pour vérification afin d’assurer la fiabilité et l’exactitude des résultats préliminaires, et ainsi contribuer à légitimer ceux-ci. Par surcroît, le travail de vérification de chaque PV est devenu plus long car il fallait ouvrir les sachets afin de déterminer entre autres la concordance entre le nombre de CIN manuscrits sur la liste d’émargement et le nombre de votes recueillis et, par la suite, de vérifier la validité des CIN à l’aide de lecteurs de code-barres. Malgré le renforcement de la capacité de l’UCL, le volume considérable des PV à vérifier et la durée plus étendue de l’examen de chaque PV ont fait en sorte qu’il n’a pas été possible de compléter le travail de vérification des PV dans le temps imparti initialement par le calendrier électoral.

La Mission prend note des difficultés pour le personnel du CTV de mener à bien une vérification rigoureuse et systématique de ce grand nombre de PV afin d’éviter les écueils qui ont marqué le premier tour. De même, il est important de noter qu’une vérification d’une telle ampleur permet une détection plus effective des irrégularités et des cas de fraude. C’est ainsi que jusqu’à date, plus de 1 500 PV présidentiels ont été mis à l’écart.

La Mission salue également la civilité et la patience dont fait preuve le peuple haïtien et fait appel à la population et aux candidats à maintenir cet esprit serein en attendant la publication reportée des résultats préliminaires du second tour des élections présidentielles et législatives le 4 avril prochain.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *