Home 5 Actualités 5 Haïti/Politique : Yves Cristalin ne soutient ni Manigat ni Martelly

Haïti/Politique : Yves Cristalin ne soutient ni Manigat ni Martelly

Considérant que la calamité électorale du 28 novembre est le résultat d’un complot contre le peuple haïtien minutieusement planifié par le BRIDE, l’Exécutif, le CEP, la MINUSTAH et l’OEA. 

Louant l’intelligence du peuple haïtien ayant déjoué ce complot et nous ayant permis d’entreprendre tout un ensemble d’initiatives dans le respect de la Constitution et des lois de la République, notamment la manifestation du 2 décembre 2010 et la saisine régulière de la Justice haïtienne aux fins de faire la lumière sur ce processus électoral confus qui s’est révélé le fossoyeur de notre Souveraineté, de notre avenir et de notre devenir.                             

Prenant acte de ce que les ennemis historiques du peuple haïtien n’entendent pas reculer dans le cadre de l’organisation d’un prétendu deuxième tour visant à nommer un président fantoche parmi l’un des deux candidats ayant demandé et exigé en premier lieu l’annulation de cette mascarade.                                   

Déplorant que les pressions diplomatiques se substituent au droit du peuple haïtien de choisir librement ses représentants.                           

Condamnant les violations de la loi électorale et des droits politiques des citoyens, lesquelles violations qui ne font qu’accroître le déficit de crédibilité du CEP.

Constatant et dénonçant qu’aucune structure n’est mise en œuvre pour garantir les droits électoraux des personnes les plus vulnérables en particulier les personnes à mobilité réduite et les femmes enceintes et les gens du 3ème et 4ème âge, que ces citoyens à part entière n’ont pas le droit de se prononcer sur le destin de leur pays.             

Convaincu que les prétendues élections du 28 novembre 2010 et du 20 mars 2011 menacent le fondement de la démocratie en Haïti et le droit des haïtiens toutes classes confondues de choisir en toute liberté leurs dirigeants.

Réaffirmant notre attachement indéfectible aux valeurs démocratiques, nous gardons notre position initiale à savoir l’annulation pure et simple de la honte électorale du 28 novembre et nous ne soutiendrons ni publiquement ni en privé aucun candidat impliqué dans ce prétendu deuxième tour.                                

Yves CRISTALIN

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *