Home Actualités « AYITI PI DJANM AK JAZZ » DU 19 AU 26 FEVRIER 2011
Actualités - février 14, 2011

« AYITI PI DJANM AK JAZZ » DU 19 AU 26 FEVRIER 2011

Port-au-Prince, 14 février 2011 — La cinquième édition du Festival International de Jazz de Port-au-Prince s’ouvrira le samedi 19 février 2011 au Parc Historique de la Canne à Sucre, à Tabarre, avec un concert de la chanteuse brésilienne Beatriz Malnic, suivi d’Aaron Goldberg, excellent pianiste américain. Elle se clôturera avec une prestation de Mino Cinelu, précédé du Carsten Daerr Trio et Pauline Jean, sur la même scène, le 26 février. Une semaine de jazz et un plateau de choix pour redémarrer le festival après l’annulation de l’édition antérieure ! Ayiti pi djanm ak jazz : Haïti, plus fort avec le jazz, tel est d’ailleurs le thème choisi pour cette nouvelle édition.

Cette année, le festival confirme sa dimension internationale avec la participation de nombreux artistes en provenance de dix pays d’Europe et de tout le continent américain: Allemagne, Brésil, Canada, Chili, Espagne, Etats Unis, France, Mexique, et bien évidemment Haïti qui sera représenté par des talents locaux et des artistes de la diaspora.

Placé sous le haut patronage du Ministère de la Culture et de la Communication, en partenariat avec le Ministère du Tourisme, la Mairie de Port-au-Prince, l’Institut Haïtiano Américain, l’Institut Français d’Haïti, la Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL) et la Fondation Françoise Canez Auguste, le festival de jazz bénéficie également du soutien de la Banque de la République d’Haït (BRH), Prestige, Voilà, les restaurants Quartier Latin et O’Brasileiro.

Dans la journée, des ateliers de formation et d’initiation au jazz s’adressent aux jeunes musiciens haïtiens, tandis que les after hours font durer la musique. Après une année éprouvante et malgré la conjoncture instable, la Fondation Haïti Jazz et ses partenaires ont tenu à confirmer cette nouvelle édition du Festival International de Jazz de Port-au-Prince, en persistant dans leur mission de promotion du jazz et du Kreyol Jazz auprès du grand public, à travers cet événement d’excellence réalisé sur sept scènes, sur sept jours. Pendant toute cette semaine consacrée au jazz, la plupart des spectacles sont gratuits, tels que ceux réalisés à l’Institut Haitiano-Américain, à l’Institut Français d’Haïti, à la FOKAL ou encore sur les scènes des after hours.

La diffusion est assurée par les médias partenaires du festival, Radio et Télé Métropole et Télévision Nationale d’Haïti.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *