Home Actualités Haïti-Insécurité : cinq morts par balles à Port-au-Prince mercredi soir
Actualités - février 3, 2011

Haïti-Insécurité : cinq morts par balles à Port-au-Prince mercredi soir

Au moins cinq personnes dont un employé civil de la Police nationale d’Haïti (PNH) ont été tuées mercredi soir lors des attaques armées perpétrées dans divers quartiers de la capitale haïtienne, alors que le pays attendait avec des risques de troubles la proclamation prévue dans la soirée des résultats définitifs du premier tour contesté des élections présidentielles et législatives du 28 novembre 2010.

A Fontamara 27 (périphérie sud de Port-au-Prince, deux individus ont été tués par balles, a confié a Scoop FM une source policière.

Au centre-ville de la capitale, deux personnes, un employé civil de la PNH et un motard, ont été abattues également par des hommes armés qui se trouvaient à bord d’un pick-up, a confirmé la même source.

Toujours dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, à la rue Romain dans les parages du Gymnasium Vincent, un quinquagénaire a été blessé mortellement par balles.

Un pick-up de couleur verte roulant sans plaque d’immatriculation a ouvert le feu sur la victime qui était accompagnée de son épouse.  Cette dernière a été blessée grièvement. Le couple s’apprêtait à rentrer chez lui.

Depuis mardi les patrouilles de la Minustah (Mission des nations unies pour la stabilisation en Haïti) se sont renforcées dans la capitale particulièrement, en prévision aux troubles que pourrait engendrer la proclamation des résultats définitifs du premier tour de la présidentielle.

Mercredi, les chars des Casques bleus de l’Onu et des véhicules de la police nationale étaient très remarqués dans les rues de Port-au-Prince. Mais ces déploiements supplémentaires n’ont pas empêché aux professionnels de l’insécurité de semer le deuil au sein de la population.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *