Home 5 Actualités 5 Haïti : les besoins sont toujours importants pour faire face au choléra

Haïti : les besoins sont toujours importants pour faire face au choléra

Les besoins humanitaires pour faire face à l’épidémie de choléra en Haïti sont toujours importants, a souligné mardi le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA). Sur les 164 millions de dollars demandés par l’ONU et ses partenaires pour lutter contre la maladie, 32,9 millions de dollars ont été collectés à ce jour.

Il existe actuellement dans le pays 40 centres de traitement du choléra, ayant en moyenne entre 100 et 200 lits chacun, et 61 unités de traitement, avec une moyenne de 20 lits chacune.

Malgré cette infrastructure, « davantage encore doit être fait et les partenaires humanitaires doivent continuer de travailler afin d’accroître le nombre de lits », a déclaré à la presse la porte-parole d’OCHA, Elisabeth Byrs, à Genève, en Suisse.

« Une étude menée par le ministère haïtien de la santé publique et de la population auprès de 37 partenaires a identifié les défis clés de la lutte contre le choléra notamment la gestion des cadavres, le traitement des déchets, l’identification des sites sur lesquels mettre en place les centres de santé et le manque de personnel formé », a-t-elle ajouté.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 72.000 personnes ont été contaminées par le choléra et 1.648 sont décédées de la maladie. L’agence onusienne a noté qu’il y avait désormais moins de morts que lors du début de l’épidémie fin octobre. Le taux de mortalité tourne actuellement autour de 2,3%.

« Une dizaine de centres de traitement, 39 unités de traitement, 350 médecins, 2.000 infirmières et 3.000 agents de santé communautaires sont nécessaires », a déclaré la porte-parole de l’OMS, Fadela Chaib lors d’une conférence de presse à Genève.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *