Home 5 Actualités 5 Appel général de la Conférence Episcopale d’Haïti a la Nation pour une lutte concertée contre le choléra.

Appel général de la Conférence Episcopale d’Haïti a la Nation pour une lutte concertée contre le choléra.

1.- Frères et sœurs, fils et filles d’Haïti, ce pays qui est nôtre et que nous aimons, nous avons été frappés successivement par un séisme le 12 janvier, un fléau le 19 octobre et un cataclysme le 5 novembre. Ce fléau, le choléra, qui nous est malencontreusement arrivé d’ailleurs, nous affecte tous. Il a déjà fauché, en effet, un nombre important de vies et il s’étend rapidement à travers le pays.

2.- Devant le danger, il y a deux attitudes : ou bien l’inertie du découragement ou bien l’audace du courage. Que notre attitude soit plutôt celle de l’audacieuse détermination dont nous avons toujours fait montre tout au long de notre histoire traversée par tant d’épreuves et de tragédies.

3.- Nous signalons avec grande admiration les initiatives très opportunes prises par les instances compétentes pour tenter d’enrayer le mal au lendemain de son apparition. Elles sont intervenues, certes, à point nommé, mais la contention du mal est l’affaire de nous tous. Voilà pourquoi, nous vous invitons tous à conjuguer nos bonnes volontés et nos efforts pour modifier nos habitudes de vie et accepter les contraintes de la prévention. Nous nous adressons à vous tous, autorités constituées, professionnels médicaux, agents de santé, officiers sanitaires, directeurs d’opinions, journalistes et particulièrement vous, parents, éducateurs, ministres religieux : prenons donc en main la situation avec courage et détermination, créativité et dépassement, pour affronter, voire conjurer ce malheur qui menace le pays tout entier.

4.- Nous recommandons une mobilisation générale de tous les secteurs afin de mettre un frein à la course meurtrière et rapide du choléra. Nous préconisons une intervention multisectorielle coordonnée à travers  tout le pays et, plus particulièrement, dans les camps, les quartiers populaires, les bidonvilles, les sections communales, car ce sont  les zones les plus vulnérables. Cette intervention facilitera, entre autres l’accès à l’eau traitée, la distribution et l’apprentissage du sérum oral, l’écoute des messages radiophoniques et l’information sur tous les moyens de prévention.

5.- Quant  à nos organismes de l’Eglise, tels que la Caritas, le CRS, le Food for the Poor, Justice et Paix, la CEEC qui sont engagés sur le terrain, nous les encourageons  à poursuivre et  à renforcer, dans la concertation, l’action très vaillante qu’ils ont déjà déployée pour contrôler jusqu’à endiguer ce fléau.

6.- A présent, étant donné la gravité de la situation et des risques élevés de transmission, nous souscrivons aux mesures préventives et restrictives des autorités sanitaires.

7.- Nous décidons que le temps du 21 novembre au 8 décembre 2010 soit dédié à la prière  à travers tout le pays, dans les cathédrales, les paroisses, les chapelles, les communautés de mission d’Eglise et les maisons de formation, pour implorer la protection divine contre le choléra et tous les autres fléaux qui s’abattent sur le pays. En la solennité de l’Immaculée Conception, nous renouvellerons la consécration d’Haïti, comme en 1882, à Notre-Dame du Perpétuel Secours.

8.- Frères et sœurs, fils et filles d’Haïti, nous vous disons : courage, reprenez cœur, vous tous qui espérez le Seigneur. (Ps 31, 25).

 

Donné au siège de la Conférence Episcopale d’Haïti,  à Lillavois, en la fête de l’apôtre de la Charité, Saint-Martin, Evêque de Tours, le 11 novembre 2010.

 

 

 

 

 

 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *