Home Actualités Haïti-Présidentielle et Législatives du 28 novembre : pas de report, assure le DG de la Commission électorale haïtienne
Actualités - novembre 12, 2010

Haïti-Présidentielle et Législatives du 28 novembre : pas de report, assure le DG de la Commission électorale haïtienne

Le Conseil électoral provisoire a organisé le jeudi 11 novembre comme annoncée une rencontre d’échanges avec représentants de partis politiques, candidats, et d’autres personnalités, autour du contentieux électoral 2010. Lors de cette reunion, le Directeur général de la Commission électorale haïtienne, Pierre-Louis Opont, a rejeté toute idée de report de ce scrutin prévu le 28 novembre prochain.

Le Président du Conseil électorale Provisoire, Gaillot Dorsainvil, a déclaré que cette troisième et dernière rencontre d’informations était d’une importance capitale pour la suite du processus.

Gaillot Dorsainvil a particulièrement appelé les candidats au fairplay durant la campagne électorale expliquant ainsi que l’organisme électoral avait pris note de l’agressivité dont font montre certains candidats et/ou partisans de candidats, ces derniers jours.

Le Directeur général du CEP se félicite de l’état d’avancement du processus électoral. Pierre-Louis Opont a précisé que 1500 centres de vote ont été préparés pour accueillir 4 millions 714 mille 112 potentiels électeurs identifiés sur le registre électoral.

Le DG du conseil électoral a informé que 33 mille 543 personnes ont été enrôlées pour composer les bureaux de vote. 25 mille 638 de ces membres de bureaux de vote ont été soumis par les partis politiques impliqués dans le processus.  

Quelques 96 candidats sont en lice pour 11 siège su sénat de la République tandis que 816 concourent pour les 99 sièges que compte la chambre des députés, a rappelé M. Opont soulignant que 14 millions de bulletins doivent être imprimés.

Toutes les dispositions nécessaires ont été prises pour la tenue du prochain scrutin présidentiel et législatif le 28 novembre 2010, a assuré le patron du Conseil électoral provisoire. 

Pierre-Louis a du même coup démenti les informations selon lesquelles l’institution envisagerait un report des élections.

Aucune réunion n’a été organisée autour d’un éventuel report des prochaines élections », a déclaré M. Opont.

Plusieurs personnalités de la société civile, de la classe politique et de la communauté internationale ont participé à cette dernière rencontre réalisée  autour du contentieux électoral. Elles estiment que le thème débattu était opportun au regard des irrégularités et d’actes de violence dont sont entachées les dernières élections dans le pays.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *