Home Actualités Haïti : l’ouragan Tomas attendu vendredi, les agences de l’ONU se préparent
Actualités - novembre 2, 2010

Haïti : l’ouragan Tomas attendu vendredi, les agences de l’ONU se préparent

Le gouvernement haïtien, les agences humanitaires et les agences de l’ONU se préparent à déployer leur plan d’urgence destiné à faire face à l’ouragan Tomas qui devrait atteindre l’île d’ici 72 heures, soit vendredi prochain.

« Nous surveillons l’évolution de l’ouragan Tomas. Aujourd’hui, il est à 250 kilomètres de Port-au-Prince et est attendu en Haïti le vendredi 5 novembre pendant la journée », a indiqué mardi le porte-parole de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) lors d’une conférence de presse à Genève, en Suisse.

La porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA), Elysabeth Byrs, a pour sa part indiqué que « le gouvernement et les partenaires humanitaires travaillent sur des prévisions qui tableraient sur environ 100.000 familles, soit 500.000 personnes, qui pourraient être affectées à l’ouest et au sud des provinces d’Haïti ». Les agences de l’ONU ont pré-positionné des stocks de médicaments, de nourriture et d’autres matériels d’urgence. Les stocks d’aide alimentaire sont suffisants pour nourrir 1,1 million de personnes pendant six semaines.

« Les populations ont été informées et conseillées, lorsqu’elles le peuvent, de chercher un abri en dur chez des membres de la famille ou des proches », a ajouté Elysabeth Byrs.

En réponse à une question d’un journaliste sur le choléra lors d’une conférence de presse à Genève, en Suisse, le porte-parole de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Gregory Hartl, a expliqué que suite aux résultats des tests, il s’avérait que la souche de choléra, qui a récemment touché Haïti, provenait d’Asie.

« Rien n’est encore clair sur la manière dont la bactérie a voyagé d’Asie en Haïti. Cela peut être au travers de nourriture, d’eau, de bateaux ou de voyageurs », a précisé le porte-parole de l’OMS.

Selon l’agence onusienne, le dernier bilan de l’épidémie de choléra fait état de 337 morts et de 4.764 cas hospitalisés.

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *