Home 5 Actualités 5 La Mission Conjointe OEA/CARICOM appelle les acteurs politiques au respect de la Loi Électorale pendant la campagne

La Mission Conjointe OEA/CARICOM appelle les acteurs politiques au respect de la Loi Électorale pendant la campagne

La Mission d’Observation Electorale Conjointe (MOEC) de l’Organisation des Etats Américains (OEA) et de la Communauté Caribéenne (CARICOM), à travers ses observateurs déployés dans les 11 départements électoraux, a suivi de près le début de la deuxième phase de la campagne électorale qui a démarré le 15 octobre dernier. Pendant cette deuxième phase, qualifiée de « campagne bruyante », les candidats sont autorisés à organiser des rassemblements publics, à publier des annonces par voie de presse et à s’adresser ouvertement à la population.

Au moment où la campagne électorale commence à prendre son élan, la MOEC reste sensible aux soucis exprimés à la fois par les candidats, les officiels électoraux aussi bien que par les représentants de la société civile au sujet de l’environnement sécuritaire. Bien qu’aucun incident majeur de violence n’ait été constaté, les rapports des observateurs de la MOEC font état d’incidents isolés d’intimidation, d’actes de perturbation de réunions politiques, et d’agressions verbales. La Mission s’inquiète au sujet des allégations de distribution d’armes qui ne contribuent pas à calmer les esprits. A cet égard, la MOEC fait appel au sens de la responsabilité des personnes qui fournissent ces informations publiquement à déposer toute plainte auprès des autorités concernées.

La Mission salue les efforts entrepris au niveau départemental dans l’organisation des rencontres avec les acteurs politiques par les autorités électorales ainsi que par les agents de la Police Nationale Haïtienne (PNH) et la MINUSTAH en vue de prévenir des actes de violence. La Mission encourage les candidats et partis politiques à assumer leur part de responsabilité pour contribuer au déroulement pacifique de la campagne électorale.

Bien que des disparités existent en matière de ressources entre les candidats, il faudrait éviter qu’elles ne soient exacerbées par l’utilisation des ressources de l’État dans la campagne électorale. La MOEC fait donc appel à nouveau au respect des prescriptions destinées à garantir la probité de la course électorale.

Parmi ses activités, la MOEC a suivi avec intérêt les opérations des Centres d’Opérations de Vérification (COV) dans les camps des déplacés dans les départements électoraux de l’Ouest I et l’Ouest II, destinées à faciliter l’actualisation de la liste électorale. La Mission a aussi pris note de la transmission des données collectées par l’Office National d’Identification (ONI) au Conseil Electoral Provisoire (CEP) pour la confection de la liste électorale qui doit être publiée le 28 octobre prochain.

La Mission continue de renforcer ses effectifs sur le terrain et compte maintenant 45 observateurs internationaux déployés sur le territoire haïtien.

 

 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *