Home 5 Actualités 5 Haïti : La relocalisation des sinistrés dans leurs quartiers résidentiels d’avant 12 janvier, le défit de l’heure, selon l’UE

Haïti : La relocalisation des sinistrés dans leurs quartiers résidentiels d’avant 12 janvier, le défit de l’heure, selon l’UE

La mission du service humanitaire et de la protection civile de la commission européenne (ECHO) a bouclé jeudi sa visite de quatre jours dans le pays. Lors d’un point presse bilan, le responsable de l’ECHO pour l’Amérique latine, les Caraïbes, l’Asie et le Pacifique, Esko Kentrchynskyj, qui a conduit cette mission a indiqué avoir rencontré des bénéficiaires de l’aide et des partenaires de l’UE sur le terrain. Au final, M. Kentrchynskyj a déclaré l’aide humanitaire apportée par l’union européenne a été bien distribuée.

L’UE a investi 90 millions d’euros dans un programme post-séisme dont 40 millions seront dépensés à la fin de l’année. Chaque semaine le service humanitaire et de la protection civile de la commission européenne distribue 500 mille gallons d’eau potable dans les camps de déplacés et il prévoit de construire 45 mille abris résistants d’ici à la fin de l’année, a précisé Esko Kentrchynskyj.

D’un autre côté, le responsable de l’ECHO pour l’Amérique latine, les Caraïbes, l’Asie et le Pacifique a annoncé que le nouveau plan d’action de l’Union européenne est focalisé sur une approche quartier, lequel plan doit permettre aux sinistrés de retourner dans leurs zones de résidences d’avant le 12 janvier.

Se montrant très touché par les conditions des personnes vivant dans les camps de déplacés, M. Kentershynskyj a estimé que le nouveau défit pour les autorités concernées est la relocation des sinistrés.

« Il revient à l’état haïtien de définir un plan urbain de développement avec la collaboration des maries de la région métropolitaine de Port-au-Prince », a pour sa part déclaré le chef de la délégation de l’Union européenne en Haïti.  Lutt Fabert n’a pas de doute que le gouvernement haïtien doive définir une politique de logement procéder à l’étude des lieux de construction, tout ceci dans le cadre de la reconstruction.

L’ambassadeur de l’UE en Haïti a fait également le point sur certains projets financés par l’Union européenne dans le cadre du plan de reconstruction du pays. Selon Lutt Fabert, 100 millions euros ont été dépensés pour soutenir la reconstruction et un total de 7 projets de l’UE dans les domaines de l’infrastructure, la protection civile et l’agriculture, ont été approuvé par la commission intérimaire pour la reconstruction lors de sa troisième réunion tenue mercredi.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *