Home Actualités Haïti-Elections : Le CEP évalue le processus avec les candidats et des responsables de partis politiques
Actualités - octobre 8, 2010

Haïti-Elections : Le CEP évalue le processus avec les candidats et des responsables de partis politiques

Le Conseil électoral provisoire a organisé jeudi à Pétion-Ville une rencontre d’échange d’informations avec des responsables de partis politiques et candidats qui participent aux législatives et présidentielle du 28 novembre 2010. Lors de cette rencontre, le Président de l’organisme électoral, Gaillot Dorssainvil, a assuré que les élections seront une réussite avec le soutien de tous les acteurs impliqués dans le processus, estimant qu’il est impératif pour l’institution électorale de mettre en confiance la population.

Le président du CEP a plus loin donné la garantie que des mesures vont être adoptées dans le but de faire respecter le choix de la majorité de l’électorat.

De son côté le Directeur général de l’institution, Pierre-Louis Opont, a déclaré que le conseil électoral prendra toutes les dispositions nécessaires pour faire respecter la loi dans le cadre du prochain scrutin.

Le CEP n’a pas d’autorité en matière de tribunal civil, cependant tous les candidats soupçonnés de porter atteinte à la loi électorale seront sanctionnés, a averti Pierre-Louis Opont.

Le DG du collège électoral appelle la population à prendre acte du comportement illégal, dit-il, de tout citoyen ou groupe de citoyens voulant faire feu de tout bois pour arriver dans les instances décisionnelles du pays.

Pierre Louis Opont a par ailleurs indiqué que financièrement, le CEP n’a aucunes difficultés pour organiser ces joutes électorales. Il a annoncé que le gouvernement japonais a promis d’y contribuer à hauteur de 1.5 millions de dollars américains, ce qui permet de combler plus de la moitié d’un déficit de 2.3 millions dollars accusé par le conseil.

Ayant pris part à la rencontre organisée par le CEP, le directeur de l’Initiative de la société civile, Rosny Desroches dit constater certains progrès réalisés par le Conseil électoral provisoire en en ce qui a trait notamment au respect du calendrier électoral et la formation des bureaux de vote.

Le professeur Rosny Desroches croit toutefois qu’il faut avoir une très grande vigilance de tous les acteurs impliqués dans le processus y compris les citoyens afin, dit-il, d’éviter des fraudes massives. Il a souligné que le déplacement des bureaux de vote dans les centres d’opération et de vérification, KOVs, constitue pour lui une grande source de préoccupation.

Pour sa part, le candidat au sénat pour le département de l’Ouest sous la bannière de l’Alternative, Steven Benoit, a salué l’initiative du conseil électoral provisoire d’échanger avec les partis politiques et les candidats sur le déroulement du processus. Pour l’ancien député de Pétion-Ville, le CEP commence à corriger ses erreurs.

Par ailleurs, M. Benoit se réjouit de la participation d’un grand nombre de candidats aux législatives. Plus qu’il y a des gens qui participent au scrutin, plus l’institution électorale sera motivée à délivrer la marchandise, a dit l’ancien député Steven Benoit qui brigue un siège au sénat de la République.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *