Home 5 Actualités 5 Haïti-Reconstruction : Les promesses américaines bientôt honorées ?

Haïti-Reconstruction : Les promesses américaines bientôt honorées ?

L’ancien président américain William Jefferson Clinton, co-président de la Commission intérimaire pour la reconstruction d’Haït (CIRH), a confié mercredi que le gouvernement américain va débloquer dans les tous prochains jours les fonds qu’il a promis à la reconstruction d’Haïti, en marge de la troisième réunion du Conseil d’administration de la CIHR, à Port-au-Prince.

Selon M. Clinton, le congrès américain a déjà donné son approbation à cette fin. Le coprésident de la CIRH dit espérer que les autres donateurs d’Haïti vont suivre les Etats-Unis.

Lors de cette troisième réunion tenue par téléconférence à la Primature (siège du Premier  Ministre), le Conseil d’administration de la Commission intérimaire pour la reconstruction d’Haïti a approuvé dix-huit nouveaux projets évalués à 777 millions de dollars américains.

Ces projets sont axés sur l’éducation, la protection de la femme, la santé et le ramassage des débris provenant des bâtiments effondrés lors du séisme du 12 janvier 2010.

Le secteur éducatif est le grand bénéficiaire de cette troisième réunion de la CIRH avec une enveloppe de 474 millions de dollars destinée à l’exécution d’un projet de la Banque interaméricaine de développement (BID) visant la reconstruction de ce secteur du pays.

Le Coprésident de la CIRH, l’ancien président américain Bill Clinton, soutient que grâce aux efforts de la CIRH près 80% des écoliers haïtiens ont repris le chemin de l’école pour l’année académique 2010-2011.

La Commission intérimaire a élaboré un plan d’éducation universelle devant permettre aux enfants haïtiens de recevoir une meilleure formation, a précisé Bill Clinton.  Cependant, l’émissaire spécial du secrétaire général de l’Onu pour Haïti s’est dit conscient de l’énormité des projets à élaborer pour mettre le pays en branle.

De son côté, le chef du gouvernement haïtien, Jean Max Bellerive, également coprésident de la CIRH,  a déclaré que pour l’instant la Commission concentre pour ses actions sur le ramassage des débris et d’autres projets sociaux. Jean Max Bellerive se réjouit de la grande marge de décision haïtienne aux différentes réunions de la commission intérimaire pour la reconstruction.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *