Home Actualités Haïti débat : Aucun accord exclusif ne peut nous retirer dans cette situation de crise, prévient le dirigeant du Mouvement Anfos pour Haïti, Walsonn Sanon
Actualités - juillet 18, 2022

Haïti débat : Aucun accord exclusif ne peut nous retirer dans cette situation de crise, prévient le dirigeant du Mouvement Anfos pour Haïti, Walsonn Sanon

La situation actuelle du pays est le résultat de tout un ensemble de comportements, de mauvais choix. C’est une situation que je vis avec beaucoup de difficultés. Cette situation me préoccupe, exprime le coordonnateur général du mouvement politique Anfos, Walsonn Sanon, pointant du doigt des élites du pays.  

Nous avons toujours joué notre rôle d’avant-gardiste. Nous n’avons jamais eu de cesse de prévenir cette situation. Cette insécurité ne tombe pas du ciel, a énoncé, dans la foulée, l’homme d’affaires, à l’émission Haïti débat, ce lundi.  

Aucun accord exclusif, prévient Walsonn Sanon, ne peut nous retirer dans cette situation de crise. Si PEN, Montana et le gouvernement pensent qu’ils peuvent à eux seuls sortir le pays de cette crise, ils se trompent. Ils vont signer un accord perdant perdant.

Aujourd’hui, ajoute Monsieur Sanon, je tiens à le dire, c’est une entente inclusive qui va nous sortir du marasme.  Cette entente doit être trouvée entre tous les acteurs. Si les discussions engagées ne sont engagées que pour partager le pouvoir, nous n’irons nulle part.

Walson Sanon en a profité pour exprimer des crédos, pensant à la situation du pays. Le pays, explique-t-il, doit être fondé sur ces trois piliers : une élite intellectuelle, une élite politique et une élite économique.

Notre élite intellectuelle, indique-t-il, ne s’intéresse pas aux problèmes de la nation. Notre élite politique, de son côté, était toujours au service de l’élite économique. Notre élite économique, pour sa part, n’a aucun attachement avec le pays.

Le chef de file du mouvement Anfos et membre du parti politique SOLID dit être en train de réfléchir, de travailler sur une proposition de sortir de crise.  Il croit que tant que nous ne décidons pas d’entrer dans la normalité institutionnelle, nous n’irons nulle part.

« Nous devons nous asseoir sur les fondamentaux. Nous avons un peuple qui est fondamentalement présidentialiste », a déclaré Walsonn Sanon, sur le plateau de la Radio Télé Scoop.  

Mozard lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.