Home Actualités Haïti/Elections Présidentielles : Jacques Eduard Alexis met les points sur les ‘’i’’
Actualités - août 10, 2010

Haïti/Elections Présidentielles : Jacques Eduard Alexis met les points sur les ‘’i’’

Après avoir raté le train de ‘’Inite’’ dans le processus électoral, l’ancien Premier ministre de l’administration Préval, Jacques Edouard Alexis commence à être très confiant. Tentant de donner des explications sur son rejet par rapport à d’autres membres de la plateforme présidentielle, M. Alexis dit avoir eu ce pressentiment depuis lors ou le président du sénat de la République, Kély C. Bastien, avait commencé à jouer au  plus malin avec lui sur la question de décharge.

 

L’ex-Premier ministre affirme avoir été l’objet d’une campagne de dénigrement au sein même de la plateforme ‘’inite’’, bien avant que son nom ait cité comme éventuel candidat à la présidence. « Participer aux prochaines élections sous la bannière de ‘’Inite’’ ne serait pas un mauvais choix, mais étant donne que j’ai raté le train de cette entité politique, je vais changer de stratégie afin de défier les autres concurrents », a lâché Jacques Edouard Alexis.

L’ancien chef de gouvernement a pointé du doit des membres influents de ‘’Inite’’ dont le sénateur Kely C. Bastien et Paul Denis, actuel ministre de la justice et de la sécurité, qui s’étaient opposés farouchement à sa candidature. Il a expliqué que la question de décharge avancée pour désapprouver sa candidature à la course présidentielle du 28 novembre 2010 n’est qu’une question technique et non politique, précisant avoir remis au bureau des opérations électorales du CEP la copie du rapport définitif de la cour supérieure des comptes et du contentieux administratifs (CSCCA) sur sa gestion en qualité de premier ministre.

Certains commentaires politiques qualifient de négatif le bilan de Jacques Edouard Alexis, deux fois premier ministre. Cependant, pour le prétendant à la magistrature suprême du pays, son passé dans l’administration publique est tres positif ce qui l’autorise à briguer le poste présidentiel.

M. Alexis participe à ces élections sous le label de la Mobilisation pour le progrès d’Haïti (MPH). Et parmi  ses concurrents les plus sérieux, il cite l’ingénieur Juge Célestin, directeur général du CNE, candidat de la plateforme présidentielle ‘’Inite’’.

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *