Home 5 Actualités 5 Haïti/Elections : Des actions en justice et auprès des instances parlementaires étrangères contre le CEP sont envisagées

Haïti/Elections : Des actions en justice et auprès des instances parlementaires étrangères contre le CEP sont envisagées

Le Collectif du renouveau haïtien (Coreh) qualifie de scélérate la décision prise par le conseil électoral provisoire de se passer de l’article 233 de la constitution haïtienne de 1987 en faveur d’anciens ou actuels comptables de deniers publics qui s’apprêtent à briguer la présidence du pays.

Cet article stipule que tout ancien ou actuel responsable de l’administration publique doit détenir un certificat de décharge de sa gestion pour s’inscrire aux compétitions électorales.

Selon le sénateur Youri Latortue, un tel acte du CEP ne vise qu’à renforcer la corruption dans le pays. Le Coreh entend porter le dossier par devant des instances parlementaires étrangères si l’institution électorale ne revient pas sur sa décision.

La possibilité d’intenter une action en justice contre l’organisme électoral  qui ‘’ne cesse de violer la loi mère haïtienne’’ est à l’étude, a fait savoir mercredi le sénateur des Nippes, Jean William Jeanty.

Pour l’ancien député Steven Benoit cette résolution du CEP est la dernière goutte qui fait reverser la vase. Cet acte est illégal et anticonstitutionnel, a crié l’ancien député de Pétion-Ville.

Pour sa part, le professeur Victor Benoit de la plateforme politique Alternative  a laissé entendre que le conseil électoral provisoire  ne peut à aucun prix se décider de l’acceptation d’éventuels candidats à la présidence sans le certificat de décharge de leur gestion.

Selon le dirigeant politique, il n’y a pas un vide parlementaire à cent pour cent dans le pays puisqu’il y a une branche du parlement est en fonction. « A défaut de la commission bicamérale de décharge, c’est le conseil des ministres qui peut plancher sur la question et non le CEP », a ajouté le professeur Victor Benoit.

 

 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *