Home 5 Actualités 5 Haïti : Première réunion du Comité international de coordination pour la sauvegarde du patrimoine culturel haïtien

Haïti : Première réunion du Comité international de coordination pour la sauvegarde du patrimoine culturel haïtien

Le Comité international de coordination pour la sauvegarde du patrimoine culturel haïtien (CIC) s’est réuni pour la première fois mercredi au siège de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) à Paris.

Présidé par la ministre haïtienne de la Culture et de la Communication, Marie-Laurence Jocelyn Lassègue, ce Comité créé par l’UNESCO va fournir un soutien aux autorités haïtiennes dans la réhabilitation du patrimoine culturel du pays, gravement endommagé par le séisme du 12 janvier.

Composé de dix experts haïtiens et internationaux appartenant au secteur culturel et travaillant en étroite coopération avec les autorités locales, le Comité travaillera en concertation avec les autorités haïtiennes pour définir des mesures susceptibles d’améliorer et de renforcer la coopération internationale pour la sauvegarde du patrimoine culturel d’Haïti.

Le tremblement de terre du 12 janvier a sévèrement endommagé de nombreuses infrastructures culturelles du pays. Tous les édifices emblématiques de Port-au-Prince ont été affectés comme la cathédrale, le Palais national, le Palais de justice, la caserne Dessalines, le lycée Alexandre Pétion, les églises de la Trinité, Sainte-Anne et Saint-Joseph, les ministères de la Justice et de la Culture ou encore l’école Saint-Louis Gonzague.

Parmi les villes ayant aussi subi des dommages considérables, figurent Jacmel, inscrite sur la Liste indicative d’Haïti en vue de son inscription éventuelle au Patrimoine mondial de l’UNESCO, ainsi que Léogâne, localité située à proximité de l’épicentre du séisme. En outre, de nombreux musées et galeries d’art publics et privés, des bibliothèques, ainsi que les archives nationales, ont été détruites.

Lors de sa première réunion qui dure deux jours, le Comité devrait décider des actions prioritaires à mener pour permettre la reconstruction des édifices, des sites naturels et des centres urbains historiques endommagés, ainsi que la restauration des musées, des archives, des bibliothèques. Il s’agira aussi de relancer les industries créatives et de promouvoir le riche patrimoine immatériel du pays.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *