Home 5 Actualités 5 Haïti/Coopération : Le ministre canadien des affaires étrangères est en Haïti

Haïti/Coopération : Le ministre canadien des affaires étrangères est en Haïti

Interrogé peu après une réunion au Palis National avec les chefs de l’exécutif haïtien sur la prorogation du mandat de René Préval, Lawrence Cannon a déclaré que le Canada fait confiance aux autorités du pays. Pour réponse la même question, Jean Max Bellerive a laissé entendre que la démarche de l’exécutif est constitutionnelle.

Le président René Préval et le premier ministre ont eu une rencontre de travail mercredi avec la délégation canadienne conduite par le ministre des affaires étrangères du Canada, Lawrence Canon en visite officielle dans le pays.

A cette rencontre il était surtout question de scruter la situation actuelle, plus de trois mois après le tremblement de terre. L’environnement social et politique très agité ces dernières semaines a été également passé à la loupe a rapporté le chef du gouvernement haïtien Joseph Jean Max Bellerive

Au sujet de l’aide canadienne à Haïti, les priorités sont déterminées à partir du plan que le gouvernement haïtien avait présenté à la communauté internationale le 31 mars dernier, c’est en tout cas ce qu’a fait savoir le ministre Lawrence Cannon.

La bonne gouvernance, la sécurité et la justice sont entre autres les champs d’intervention du Canada en Haïti, a rappelé le ministre Cannon. Il a souligné que son pays s’est engagé à renforcer la Minustah avec des policiers expérimentés pouvant aider notamment dans la formation de policiers haïtiens. Les policiers canadiens seront déployés dans toutes les régions du pays suivant le besoin des responsables de sécurité.

Interrogé sur la convoitise du Canada pour que ses entreprises participent pleinement à la reconstruction d’Haïti, le ministre Lawrence Cannon a estimé que son pays a les expertises qui correspondent à la situation actuelle d’Haïti et les entreprises canadiennes peuvent en tirer leur épingle du jeu.

Concernant le projet de loi portant l’amendement de la loi électorale 2009 dans la perspective d’une prorogation du mandat du président René jusqu’au 14 mai 2011, le ministre Lawrence Cannon n’a pas voulu faire de commentaire.  Il a déclaré que c’est une question qui ne regarde que le gouvernement et le peuple haïtien avant d’ajouter que le Canada fait beaucoup de confiance aux décisions des autorités haïtiennes.

Pour le chef du gouvernement haïtien, le projet de loi déposé par l’exécutif au parlement est une démarche constitutionnelle.

 

 

 

 

 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *