Home 5 Actualités 5 Haïti/Télécommunications : La Téléco officiellement dénationalisée et passée à la Natcom
Teleco_Pont_Morin

Haïti/Télécommunications : La Téléco officiellement dénationalisée et passée à la Natcom

Teleco_Pont_MorinLa Compagnie nationale des Télécommunications d’Haïti (Téléco) a été officiellement désétatisée dans la soirée de jeudi 29 avril 2010 passant sous le contrôle de Viettel Corporation, une compagnie publique de télécommunications du Vietnam.

L’accord y relatif a été paraphé dans la capitale haïtienne, Port-au-Prince, entre les dirigeants de Viettel et le gouverneur de la Banque de la République d’Haïti, Charles Castel, en présence notamment du directeur général du conseil de modernisation des entreprises publiques (CMEP), Yves Bastien et du directeur général de la Téléco, Michel Présumé.

Suivant l’accord, la Viettel détient 60% des actifs de la Téleco remplacée par la Natcom, tandis que l’état haïtien par l’intermédiaire de la Banque Centrale conserve 40%.  La Viettel a déboursé 59 millions de dollars pour obtenir ces 60 % des actions des Télécommunications d’Haïti S.A.

« La situation de la compagnie nationale des telecomunications condamnée à être marginalisée était très critique. Elle existe encore aujourd’hui grâce à une subvention substantielle mensuelle de la banque centrale. Nous n’avions d’autres moyens que de la privatiser », a laissé entendre le gouverneur de la BRH, Charles Castel qui s’en est pris à ceux qui veulent faire croire que la compagnie a été liquidée.

Les responsables de la Viettel ont promis de moderniser la ‘’Téléco’’, de la faire le premier opérateur sur le marché haïtien, et les services qu’il va fournir n’auront rien à envier à ceux des plus grandes entreprises de télécommunications à travers le monde.

Environs 12 ingénieurs de la Viettel sont à pied d’œuvre sur tout le territoire national depuis le 8 avril dernier pour apporter des solutions aux problèmes qu’a engendrés le séisme du 12 janvier sur le réseau de la compagnie, de manière à garantir un minimum de services à la clientèle.

Sur la question des employés révoqués de l’institution, que ce soient le gouverneur de la BRH, le directeur du CMEP, Yves Bastien et le directeur général de la compagnie, Michel Présumé, ils ont déclaré à l’unisson que le cette question était close et qu’elle a été réglée au respect du code du travail haïtien.

Concernant les employés actuels de la Téléco qui se chiffrent à plus de 1200, il a été conclu dans le contrat que ces derniers continuent de travailler même si les nouveaux responsables leur préviennent qu’ils doivent profiter de la chance qui leur a été donnée pour poursuivre avec la Natcom. 

Le processus de privatisation de la Téléco a été conduit par la Banque de la République d’Haïti (BRH), qui en était juste avant le 29 avril le principal propriétaire, le Conseil de modernisation des entreprises publiques (CMEP) et les services de la Société financière internationale (SFI), une filiale de la Banque mondiale spécialisée dans la mise en place de partenariats publics/privés.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Stéphanie Auguste devient ministre des Affaires Sociales et du Travail

L’actuelle ministre des Haïtiens Vivant à l’Etranger vient d’être nommée Ministre des Affaires Sociales et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *