Home 5 Actualités 5 Haïti/Politique : Echos de la chambre basse
Chambre_des_deputes

Haïti/Politique : Echos de la chambre basse

Chambre_des_deputesLe député de Pétion-Ville continue de critiquer les dépenses effectuées par le gouvernement durant la première période d’urgence post-séisme. Concernant le rapport présenté par René Préval sur l’avancement des débours effectués dans le cadre des contrats liés  à l’état d’urgence, Steven Benoit pense qu’il y a anguille sous roche. Il doute de la capacité de certaines firmes à exécuter les travaux pour lesquelles elles sont engagées. Le parlementaire se demande même si certaines firmes ne seraient pas rapidement montées avec en vue l’obtention de ces contrats.

D’un autre côté, le député de Pétion-ville fait chorus à ceux-là qui appellent à l’amendement de la constitution de 1987. Voilà pourquoi Steven Benoit appuie l’idée de création d’une assemblée constituante  capable de détecter les problèmes de cette charte et d’y proposer des solutions.

Par contre, M. Benoit ne souscrit pas au projet que cette assemblée constituante soit composée uniquement de députés. Il estime important que tous les secteurs vitaux du pays y soient représentés.

Pour sa part – mais sur un tout autre dossier – Esdras Fabien invite les gens qui manifestent contre le renouvellement de la loi d’urgence à ne pas se laisser manipulés par des politiciens en mal de popularité. De l’avis du député de Carrefour, une fois que les deux branches du parlement haïtien ont approuvé cette loi les dés étaient  jetés.

Ces manifestations n’ont pas leur raison d’être, les parlementaires qui ont voté ce texte sont les représentants légitimes de la population, et ils l’ont fait au nom et dans l’intérêt de cette population, a soutenu Esdras Fabien au micro de Ronald Louis-Jeune, le journaliste de Scoop FM accrédité au parlement.

Quant au député Guy Gérard Georges, il  invite le ministre de l’éducation nationale à adopter des mesures pouvant faciliter la reprise totale des activités scolaires dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. Le parlementaire réagissait ainsi à la manifestation organisée lundi par des élèves dans la capitale haïtienne.

Parallèlement, Guy Gérard Georges exhorte les responsables gouvernementaux à déplacer les sinistrés occupant toujours des sites scolaires.

 

 

 

 

 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *