Home 5 Actualités 5 Haïti/Reconstruction : Première rencontre officielle de la Commission intérimaire prévue début mai à Port-au-Prince
Max_Bellerive

Haïti/Reconstruction : Première rencontre officielle de la Commission intérimaire prévue début mai à Port-au-Prince

Max_BelleriveLa première rencontre officielle de la Commission Intérimaire pour la Reconstruction d’Haïti (CIRH) se tiendra à Port-au-Prince d’ici à la deuxième semaine  du mois de mai, a annoncé, mercredi 22 avril, le chef du gouvernement haïtien, Joseph Jean Max Bellerive.

« Il y a des avancées considérables qui sont entrain d’être réalisées dans la perspective d’inciter les pays donateurs à honorer leur engagement vis-à-vis d’Haïti », a fait remarquer le premier ministre  Bellerive précisant qu’une correspondance sera adressée sou peu à chaque secteur concerné afin de designer son représentant à la CIRH.

L’arrêté présidentiel portant sur la formation de la Commission Intérimaire pour la Reconstruction d’Haïti a été signé mercredi au Palais national.

Cette structure qui sera co-présidée par le chef du gouvernement haïtien Joseph Jean Max Bellerive  et l’ancien président américain, Bill Clinton, est composée de personnalités haïtiennes et étrangères à part égale.

Les pays ayant accepté de contribuer à hauteur de 100 millions de dollars pendant deux années consécutives ou d’éliminer les dettes d’Haïti pour au moins 200 millions de dollars ont tous droit de vote alors que les représentants de  l’OEA, des ONGs nationales et internationales et celui de la diaspora ne jouiront pas de ce droit, a précisé le président René Préval.

Les institutions humanitaires voulant exécuter des projets à travers le pays devront nécessairement obtenir l’aval du président de la république, a aussi expliqué le numéro un haïtien dont le départ est exigé du pouvoir depuis le vote par le parlement de la loi prorogeant pour 18 mois l’état d’urgence et donnant lieu a la création de la Commission intérimaire pour la reconstruction.

Qu’en est-il des 163 millions de dollars débloqués pour la première période d’urgence post-12 janvier ?

Le chef de l’Etat a indiqué que le gouvernement devra soumettre son rapport après trois mois d’activités conformément aux textes de lois haïtiens.

Cependant, a dit le président René Préval, dans le souci d’harmoniser les relations entre les institutions étatiques, il a présenté l’état d’avancement des débours effectués dans le cadre des contrats liés à l’état d’urgence.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *