Home 5 Actualités 5 Haïti débat / La situation de pourrissement de la crise : la population silencieuse exprime un ras le bol contre le blocage total des rues

Haïti débat / La situation de pourrissement de la crise : la population silencieuse exprime un ras le bol contre le blocage total des rues

Si les militants, qui exigent le départ de Jovenel Moise logiquement décrédibilisé pour son incapacité et sa politique contre l’intérêt de la population durant près de deux ans et demi, empêchaient le passage des voitures dans les principales artères du pays pour contraindre au président de tirer sa révérence, depuis le lundi 28 octobre dernier, face à la résistance sauvage du chef de l’État, ils ont renforcé cette mesure. Cette semaine, non seulement les voiture n’arrivent pas à circuler, les motocyclettes non plus ne peuvent même pas se frayer un couloir.

La population est prise en otage. Elle est devenue prisonnière. Tous les issus sont bouchés, sont barricadés. Les gens sont contraints de se blottir contre leur gré à la maison. Ils subissent une situation suicidaire. Il y a une grande urgence pour ne pas se sombrer dans un suicide collectif.

Dans une émission de libre expression réalisée le mercredi 30 octobre 2019, la population silencieuse a exprimé un ras le bol. Elle en a marre de la décision des militants de l’opposition de couper tous les points de passage. Cette décision, déplore-t-elle, n’aide le pays.

Des auditeurs contestataires de Jovenel Moise dénoncent la situation du pays où les écoles, les hôpitaux ne fonctionnent pas, les activistes rançonnent les passagers, l’insécurité bat son plein, il n’y a pas de courant électrique, la famine commence à s’installer. Ils condamnent fermement le dysfonctionnement de la société et demandent à chacun des acteurs des deux camps de faire un dépassement de soi pour le dénouement de la crise.

Les auditeurs qui se sont exprimés dans cette libre tribune sur la Radio Scoop FM pense cette situation de blocage total des rues ne va pas dans le sens des intérêts du peuple. Ils se montrent très méfiants envers les acteurs de l’opposition. Selon eux, ces protagonistes, qui s’engagent dans cette bataille, ne travaillent que pour défendre leurs intérêts personnels. Ainsi, ils leur exigent de débloquer le pays afin de permettre à la population de vaquer à ses occupations.

Mozard Lombard,

Journaliste/Rédacteur de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Haïti débat / La situation de la PNH : Conscient des mauvaises conditions de travail de nos policiers, Jean Michel Lapin annonce des améliorations

Moins de trois semaines après la marche des policiers, revendiquant de meilleures conditions de travail, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *