Home 5 Actualités 5 Haïti : 800 millions de dollars pour rendre le secteur agricole moderne et compétitif
Diouf_Jacques

Haïti : 800 millions de dollars pour rendre le secteur agricole moderne et compétitif

Diouf_JacquesLe Fonds des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) a révisé, mercredi (17 mars), à la hausse l’appel à l’aide lancé en faveur du secteur agricole en Haïti. Le directeur général de la FAO, Jacques Diouf, a réévaluée à 800 millions de dollars américains le montant nécessaire pour rebâtir une agriculture moderne et compétitive afin d’assurer l’alimentation de toute la population.

M. Diouf a insisté sur la nécessité de supporter les initiatives du gouvernement haïtien dans ce secteur, car, souligne M. Diouf, 80% des pauvres vivent dans le secteur rural qui assure 60% de l’emploi national.

Le directeur général de la FAO a aussi estimé qu’il faut revoir l’agriculture haïtienne en privilégiant les cultures vivrières et l’amélioration de la commercialisation des produits agricoles.

« Dans ce cadre, une réévaluation des politiques libérales et leur  impact sur la production nationale est tout aussi important », a dit Jacques Diouf, qui a réalisé entre la fin de la semaine dernière et le début de cette semaine une visite d’évaluation de ce secteur en Haïti.

Le directeur général de la FAO a également souligné que cette agence onusienne distribue actuellement des intrants à plus de 108 mille familles d’agriculteurs haïtiens à travers plusieurs régions du pays.

« Avec le support du Programme alimentaire mondial (PAM), la FAO a distribué plus de 1.500 tonnes de semences, 2 millions de boutures, des fertilisants et outils correspondants. »

La FAO assiste le gouvernement haïtien dans l’évaluation des besoins et le développement d’un plan d’investissement pour le secteur agricole.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *