Home 5 Actualités 5 1.- Grippe A (H1N1) : Fausse alerte en Haïti !

1.- Grippe A (H1N1) : Fausse alerte en Haïti !

1.- Grippe A (H1N1) : Fausse alerte en Haïti ! 
La nouvelle était tombé comme une bombe hier : un homme aurait ressenti des symptômes de la grippe A (H1N1) en Haïti ! Cela avait interloqué plus d’un et a provoqué des remous à travers tous les médias. Mais s’agissait-il d’un canular ou c’était sérieux ?  

Intervenant ce mardi matin sur Scoop FM, le docteur Gabriel Timothée a retracté l’information qu’il avait, lui-même, communiquée à la presse : la decouverte d’un cas suspect de prippe porcine en Haiti, mais  c’était une fausse alerte !  Après les résultats de deux tests effectués sur le jeune homme dont l’un depuis la frontière Jimani/Malpasse et l’autre a l’Hopital La Paix de Delmas 33, le directeur general du ministère de la santé publique a révélé que « le jeune ne répond pas aux critères qui nous permettrait d’affirmer qu’il est atteint de la grippe et que d’après toute évidence scientifique, Haïti n’a pas encore enregistré de cas suspect ».

D’après le Directeur Général de la Santé Publique, toute personne atteinte de la grippe devrait répondre aux critères  suivants :– une élévation importante de la température corporelle pouvant aller au-delà de 38 degrés centigrades ;– cette fièvre devrait être d’apparition soudaine et durer sept ou huit jours, accompagnée d’une toux plutôt sèche qui a d’autre part la caractéristique d’être profonde et qui apparaît sous la forme de quintes (d’accès, d’épisodes). (Voir tous les symptômes dans un autre article).

Cette mise en quarantaine n’était qu’une mesure préventive qui démontre à clair que le gouvernement haïtien n’entend pas lâcher du lest pour empêcher la grippe de se propager en Haïti. Pour ce, plusieurs postes de contrôle sont mis sur pied sur les différents points d’accès en Haïti : sur la frontière, Jimani/Malpasse, Pedernales/Anse-à-Pitre, Dajabon/Ouanaminthe, Elias Piñas /Belladère, dans les ports et les aéroports où des formulaires bilingues (en français et en anglais) devant dûment être remplis sont distribués aux passagers.

L’équipe de prévention du principal aéroport du pays, l’Aéroport International Toussaint Louverture, reçoit des volontaires de la Croix-Rouge et quelques jeunes médecins qui doivent aider le ministère à mieux le contrôler. M.Timothée a par ailleurs souligné que l’équipe de prévention est passée à sa phase active depuis que 11 cas ont été officiellement déclarés en République Dominicaine. 

Cela avait tout d’une  préoccupation exagérée! Alors inconcevable de ne pas parler de grippe sinon trop tôt d’en parler d’après les symptômes que l’homme avait montrés. En effet, le Directeur Général du Ministère de la Santé Publique, Dr Gabriel Timothée, avait annoncé lundi la mise en quarantaine d’une personne soupçonnée  d’avoir attrapé le virus de la grippe A (H1N1) à son retour de la République Dominicaine. Ce qui en cas de confirmation deviendrait le tout premier cas officiel de contamination en Haïti.

L’homme en question arrivait de la République voisine où 11 personnes sont officiellement contaminées, il y a été séjourné durant trois mois. Dès sa descente de l’autocar qui le ramenait en Haïti, disant souffrir de fièvre et de courbature, il a été illico mis en quarantaine par le poste de prévention de Malpasse et a été examiné, car son cas aurait pu être considéré comme suspect a indiqué M Timothée.

Pris en charge depuis Malpasse, ville frontalière, par l’équipe médicale chargée du dépistage de la maladie dans la zone frontalière, le jeune homme de trente-trois ans  a été conduit d’urgence à l’Hôpital La Paix à Delmas (nord de Port-au-Prince). Il a fallu attendre vingt-quatre heures pour outrepasser toute velléité d’information de l’existence de la grippe en Haïti.

Depuis lors, l’on attendait haletant les résultats des tests qui auront été réalisés sur la personne hospitalisée. Et voilà : c’était une fausse alerte ! Mais pas une plaisanterie vu que psychologiquement toute la population haïtienne  prend très au sérieux une éventuelle contamination du pays.

Plus de peur que de mal !

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *