Home Actualités Haïti/France/Coopération : René Préval appelle à une dynamique de solidarité envers Haiti
Actualités - février 17, 2010

Haïti/France/Coopération : René Préval appelle à une dynamique de solidarité envers Haiti

Apres son discours à l’ambassade de France et une rencontre avec les ressortissants français, Nicolas Sarkozy a été accueilli sous une esplanade aménagée en la circonstance sur la cour du palais présidentiel haïtien en ruines pour une intervention suivie d’un point de presse avec les journalistes.

C’est René Préval qui est intervenu le premier pour exprimer sa gratitude envers les humanitaires français, médecins et secouristes, qui continuent d’apporter sans marchandage leur assistance à la population haïtienne.

Le numéro 1 de l’exécutif  haïtien a tenu à saluer la visite de son homologue français dans le pays. << Sans le tremblement de terre, votre visite eut été célébrée autrement>> a lancé René Préval à l’endroit de Nicolas Sarkozy.

S’agissant des relations entre les deux pays, le chef d’Etat haïtien reconnait leur caractère très particulier en raison dit-il du passé, en référence à l’esclavage, de la colonisation française et  de la dette de l’indépendance (Haïti au XIXe siècle a payé au prix fort à la France la reconnaissance de son indépendance).

Les relations franco-haïtiennes sont marquées aussi par la francophonie. << Nous assumons notre appartenance a la francophonie, une francophonie qui œuvre pour la paix >> a déclaré en substance le président d’Haïti. Même si les Haïtiens n’entendent nullement renier leur enracinement africain et caribéen. Ce peuple vit de la diversité culturelle laquelle lui ouvre l’amitié de beaucoup de nations à travers le monde croit comprendre René Préval.

Un autre point important dans le discours de René Préval porte sur la reconstruction d’Haïti. << Le pays n’est pas à reconstruire, il est à construire, il importera de construire l’Etat, d’organiser les institutions. Il faut bâtir un nouveau pays sans un ‘’pays en dehors, donner la place à l’école, à l’université, repenser l’organisation générale du pays pour le bonheur de tous les Haïtiens >> a-t-il indiqué.

Pour cela, celui qui préside aux destinées du peuple haïtien croit que son pays a grand besoin de l’appui de la communauté internationale.

La situation qui prévaut actuellement dans l’Haïti de l’après 12 janvier fait problème, mais un problème que les natifs doivent résoudre de concert avec les étrangers, mais non pas un problème que les étrangers auront à résoudre à la place des Haïtiens.

Ceci étant dit, René Préval souhaite la mise en branle d’une vraie dynamique de solidarité, d’engagement et de fraternité de la communauté internationale à l’égard d’Haïti.

Par Idson Saint-Fleur

[email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *