Home 5 Actualités 5 Haïti : la reconstruction doit se faire sur une base de décentralisation et de développement durable, estime René Préval

Haïti : la reconstruction doit se faire sur une base de décentralisation et de développement durable, estime René Préval

Le chef de l’Etat haïtien René Préval a estimé mercredi que la reconstruction de son pays dévasté par un tremblement de terre doit être planifiée sur une base de décentralisation et dans la perspective du développement durable.

« Nous devons voir la reconstruction différemment dans l’optique de la déconcentration de la capitale. Il faut commencer par installer des usines dans les autres villes du pays afin d’y créer des emplois », a argumenté René Préval qui croit que l’occasion est offerte de mettre une fois pour toute un terme aux constructions anarchiques.

Le président René Préval a rejeté les allégations  faisant état de la mise sous tutelle américaine de l’aéroport internationale de Port-au-Prince.

D’autres nations étrangères et organisations ont lancé des critiques acerbes à l’encontre des Etats-Unis dont les militaires occupent depuis après le séisme les ports et aéroports de la capitale haïtienne.

Les soldats américains sont surtout accusés de privilégier les vols américains.

Par ailleurs, le président Préval a révélé que la France a proposé de reconstruire le palais national (siège du président) effondré lors du tremblement de terre.

Souhaitant une meilleure coordination de l’aide aux sinistrés, René Préval a de nouveau indiqué que le gouvernement a le besoin urgent de 200.000 tentes pour sortir la population dans les rues. Jusqu’à mercredi le gouvernement disposait seulement de 3.500 tentes, suivant les chiffres communiqué par le président Préval lui-même.

D’un autre cote le chef de l’Etat haïtien a annoncé le report sine die des législatives prévues le 28 février, soulignant qu’il ne chercherait pas rester au pouvoir au delà du 11 février 2011.

Pour justifier cette décision, le président Préval a avancé la destruction des bureaux du Conseil électoral provisoire, le décès de certains membres de la mission des Nations unies qui collaborent avec le CEP dans le cadre de la réalisation de ces élections, et enfin le matériel électoral qui a été enseveli sous les décombres.

 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *