Home 5 Actualités 5 Trois centres de vote annulés dans l’Artibonite par le Conseil Electoral Provisoire

Trois centres de vote annulés dans l’Artibonite par le Conseil Electoral Provisoire

Le Bureau du Contentieux Electoral National a décidé de l’annulation de trois centres de vote dans trois communes du  département de l’Artibonite. En effet, après  la délibération des juges électoraux du BCED (Bureau de Contentieux Electoral Départemental)

 

 de l’Artibonite sur maints cas de contestation  soulignant des irrégularités  dans plusieurs communes de l’Artibonite, le BCEN a tranché : les centres de vote de trois communes dont Verrettes, Petite-Rivière de l’Artibonite et Marchand Dessalines doivent être annulés.  

 

Etant donné que, comme le stipule la loi électorale, les BCED sont autonomes, la décision du BCEA est légitime et a force de droit ; la décision du BCEN ne vient que corroborer celle du BCED de l’Artibonite. La décision du BCEN d’annuler les centres de vote de ces communes est donc conforme à celle arrêtée par le Bureau de Contentieux Electoral de l’Artibonite, a fait savoir le porte-parole du CEP.  

 

Par ailleurs, la maigre participation de la population lors des récentes joutes électorales découlerait pour une bonne part, selon le Conseil et des représentants de partis politiques, de l’impossibilité des gens de se déplacer vers des bureaux de vote éloignés de leur maison.

   En conséquence, le Conseil Electoral Provisoire envisage tout un train de mesures qui devraient encourager une plus grande participation de la population au second tour des sénatoriales fixées au 21 juin prochain. Parmi ces mesures, citons notamment : lancement d’une campagne de sensibilisation, autorisation aux véhicules de transport en commun de circuler le jour du vote

 

 Quant au dossier du Plateau Central la commission d’enquête qui y a été dépêchée par le Conseil Electoral Provisoire rentrerait ce jeudi à Port-au-Prince, selon ce qu’a fait savoir le porte-parole de l’institution électorale, M Frantz Bernardin. La reprise du scrutin dans ce département sera effective une fois que cette commission aura rendu publiques les conclusions de son enquête. 

 Rappelons que le Centre du pays a été le siège de vives tensions lors des dernières élections, ce qui a provoqué l’annulation hic et nunc du scrutin dans ce département

Le CEP entend organiser un deuxième tout à fait différent du premier selon ce qu’a assuré le porte-parole du CEP.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *