Home 5 Actualités 5 Haïti/Politique/CEP : La lettre de démission de Déjean Bélizaire

Haïti/Politique/CEP : La lettre de démission de Déjean Bélizaire

Pour l’histoire, Scoop FM publie la lettre de démission de l’ingénieur Dejean Bélizaire de son de poste de président du Conseil National des Partis Politiques Haïtiens.

 

Port-au-Prince le 12 Octobre 2009

Dr Edouard FRANCISQUE, Vice- Président

Me Osner FEVRY, Directeur général et Coordonnateur National

Professeur Toussaint DEROSIER, Secrétaire Exécutif

Me Reynold GEORGES, Membre du Directoire

Dirigeants des Partis Membres Conseil National des Partis Politiques Haïtiens

Rue Pavée # 30

Objet : Ma démission comme Président du Conseil National des Partis Politiques Haïtiens

Chers Collègues,

L’objet de la présente est de donner ma démission comme Président du Conseil National des Partis Politiques Haïtiens. Bientôt 17 Octobre qui marquera le quatrième anniversaire de la constitution de cette entité politique et dont j’ai  été  le Président depuis ce long laps de temps. Je vous remercie vivement de m’avoir si longtemps  honoré de votre confiance.

Par contre, la réunion du 12 octobre tenue au cabinet de Me Osner Févry  # 30 de la rue Pavée a étalé un désaccord profond entre la majorité des membres présents à cette réunion  et moi-même sur l’opportunité ou non de communiquer de nouveaux noms au Président de la République pour la constitution du KEP. Ma position reste et demeure qu’une telle démarche ne peut aboutir qu’à nous discréditer compte tenu de nos prises de position récentes à travers notre lettre du 07 octobre 2009 au Président Préval et du mémoire daté du 07 octobre 2009 signé conjointement par le directoire du Conseil, celui de la Convention des Partis politiques et des Partis politiques indépendants. A cet égard, je souligne à votre attention deux paragraphes dont l’un extrait de la lettre du Conseil National au Président de la République et l’autre du mémoire  adressé au Chef de l’Etat et à la Nation.

Traitant du cas du conseiller, Dr François Jasmin, nous avons écrit « Quant à son remplacement au sein d’un nouveau CEP de consensus et plus équilibré pour l’organisation des prochaines élections, le Conseil National des Partis Politiques Haïtiens recommandera volontiers, à Votre Excellence, le choix d’une personnalité haïtienne crédible, capable de solidarité et de loyauté dans la fermeté et dans le respect de la Constitution des lois, à partir d’une liste de deux noms comme Vous l’avez demandée, qui Vous sera communiquée dans les jours à venir, au cours des prochaines négociations que vous ne manquerez pas d’entamer avec nous et les autres secteurs vitaux de la Nation ».

Quant aux  Partis Politiques signataires du Mémoire, « ils réclament la formation d’un nouveau CEP de consensus en concertation de l’Exécutif avec la participation des Partis Politiques signataires de ce Mémoire et autres Partis, ainsi qu’avec celle des autres secteurs vitaux de la nation, comme la représentation de la société civile, celle des secteurs religieux (Catholique, Cultes réformés protestants, Vodou et autres) ».

« Ils exigent une totale révision de la mécanique électorale et un réaménagement en profondeur du cadre juridique électoral à tous les niveaux de sa saisine, pour que la direction, la gestion et le contrôle de tout le processus électoral (en entier) soient assurés par les Haïtiens eux-mêmes… ».

Quand on a signé de telles exigences, je n’arrive pas à comprendre comment dans l’espace de cinq jours, en l’absence d’aucun acte significatif nouveau de l’Exécutif vers les Partis Politiques, on puisse se mettre à marcher dans la voie tracée par le Président en tentant de prendre un raccourci pour lui recommander des noms pour le remplacement du Dr Jasmin. Une telle démarche n’est pas compatible avec les documents que nous avons signés de bon gré au nom du Conseil. Faute de pouvoir empêcher ce courant, plus rien n’explique ma présence à la direction du Conseil National des Partis Politiques Haïtiens.

En vous assurant de ma fidélité aux idéaux du Conseil, je vous prie d’agréer, chers collègues, l’assurance de mes patriotiques considérations.


Ing. Déjean BELIZAIRE

Président du MNP-28

X

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *