Home 5 Actualités 5 Nouvel Ordre Mondial / Etats-Unis d’Amérique Vs Chine : La Chine prendra-t-elle le leadership et la Gouvernance mondiale ?
chinois

Nouvel Ordre Mondial / Etats-Unis d’Amérique Vs Chine : La Chine prendra-t-elle le leadership et la Gouvernance mondiale ?

chinoisDe l’avis de tous les analystes et experts, la Chine est plus que consciente du rôle global et total qu’elle aura à jouer au cours du 21e siècle et surtout la vivacité de la rivalité de  l’opposant au Camp occidental par rapport à l’Afrique noire où régnaient en maitres et seigneurs le Royaume Uni et la France. Actuellement, il est unanimement admis que la Chine a supplanté ces deux pays sur le Continent noir.

Voilà ce qui explique fondamentalement le voyage effectué en Afrique du Sud le 26 mars 2013 par le Président chinois Xi Jin Ping avant la tenue du Sommet des pays émergents des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) en date du 27 mars 2013. Pretoria a constitué la première étape d’une tournée africaine comprenant le Congo-Brazaville fief français de l’Afrique centrale où le Leader chinois s’est rendu les 29 et 30 mars 2013 pour s’entretenir avec son homologue Denis Sassou Nguesso

Sur quoi se reposent les approches théoriques chinoise et étatsunienne dans le cadre de la définition du Nouvel Ordre Mondial ? Il s’agit pour les Etats Unis de ce que l’on appelle : La théorie des anneaux maritimes ; et pour la Chine : La stratégie du collier de perles.

Un coup d’œil rétrospectif nous permet de revoir que l’Europe a été pendant 5 siècles le premier continent du monde. Mais pendant la seconde moitié du 20e siècle, elle a été divisée en deux blocs à cause de son bellicisme. Deux guerres dites mondiales l’ont saignée et ruinée. L’Europe occidentale c’est-à-dire du Nord et du Nord-Ouest, avait été placée sous perfusion financière étatsunienne avec le Plan Marshall.

Cette Europe occidentale a dû capituler face à la révolte du Monde arabe et de l’Afrique. Le combat mené contre l’Inde et le Pakistan (Puissances nucléaires depuis), le Monde arabe (principal réservoir énergétique de la planète) et le Continent africain, a définitivement conduit à la relégation de l’Europe de la magistrature suprême des Affaires du Monde.

barack_obUne situation idéale pour les Etats Unis d’Amérique qui ont comblé le vide sur les ruines du colonialisme anglais et français en Asie occidentale et en Afrique, à la faveur de l’ostracisme de la Chine occidentale communiste de Mao Tse Toung au bénéfice de la Chine insulaire capitaliste (Taiwan) de Tchang Kai Check. Les Etats Unis vont donc en application de leur fameuse théorie des anneaux maritimes procéder dès la fin de la 2e guerre mondiale à un déploiement stratégique selon la configuration de la carte de l’Amiral William Harrison conçue en 1942 en vue de contrôler et prendre en tenaille l’ensemble du monde eurasiatique. Leur présence est articulée  sur un axe reposant sur 3 charnières : le Détroit de Behring, le Golfe arabo-persique et le Détroit de  Gibraltar.

Alors, quels sont les objectifs de la Théorie des anneaux maritimes des Etats Unis d’Amérique ?

D’abord la marginalisation totale de l’Afrique, la marginalisation relative de l’Europe et tenir en respect le plus grand périmètre démographique mondial : Russie, Chine, Inde, Pakistan, qui compte la moitié de l’humanité, c’est-à-dire plus de 3 milliards de personnes. Et où aussi il y a la plus forte concentration de drogues et la plus forte densité de misère humaine.

Dignes héritiers de l’Europe et témoins privilégiés de ses déboires, les Etats Unis d’Amérique ont porté secours au 20e siècle en deux occasions (1ere et 2e guerre mondiale) aux grandes puissances européennes avant de les supplanter à titre de puissance planétaire sans jamais toutefois les piétiner.

francois_hollandeSur les décombres des colonialismes anglais et français, les Etats Unis ont soutenu l’indépendance du Maroc, de l’Algérie malgré la folle équipée tripartite (France, Angleterre, Israël ) du Canal de Suez en 1956. Ils avaient été accueillis en héros par tous les peuples arabes. Mais à l’instar de leurs ancêtres européens, ils ont méprisé les enseignements de l’histoire en fondant leur hégémonie sur une collusion avec les Forces arabes les plus conservatrices et des alliances avec les pires ennemis du monde arabe. Ce faisant, les Etats Unis ont dilapidé le capital de sympathie à leur égard en appliquant une politique erratique contre le nationalisme arabe renaissant. La deuxième erreur fatale des Etats Unis profitable par contre à la Chine avait été de lâcher l’Algérie dans les années 60, un allié de longue date dans la zone et de surcroit loyal.

Quid de la Chine ?

Prise en tenaille entre l’Inde sa grande rivale en Asie, les Etats Unis maitre d’œuvre du blocus de la Chine maoïste et le Japon géant économique de l’Asie, la Chine va chercher à sortir de ce goulot d’étranglement en développant la stratégie dite de colliers de perle. Ce terme, croit-on savoir, a été utilisé pour la première fois en 2005 dans un Rapport interne du Département d’Etat des Etats Unis titré ‘’ Energy Futures in Asia ‘’.

La stratégie chinoise a été mise au point dans le but de garantir la sécurité de ses voies d’approvisionnement maritimes jusqu’au Moyen Orient ainsi que sa liberté d’action commerciale et militaire. Il y était question aussi du rachat ou la location pour une une durée limitée des installations portuaires et aériennes des Ports de Gwadar ( Pakistan ), Hambantoa ( Sri Lanka ), Chittagong ( Bengla- desh ) jusqu’au port du Soudan en passant par l’Iran et le périmètre du golfe d’Aden pour escorter ses navires à travers cette zone bourrée de pirates sans oublier la zone sahélo-saharienne englobant l’Algérie et la Lybie sous le régime de Kadhafi (1969-2012 ). Autant dire une stratégie de survie sans aucune agressivité !

L’on doit toujours garder à l’esprit que les grands principes universalistes répondent rarement à des considérations altruistes ou humanistes. Ils répondent plutôt à des impératifs matériels et dans le cas qui nous occupe, ces objectifs sont d’ordre géostratégique et géoéconomique. Cela vaut pour le Principe de la liberté de navigation brandi par l’Angleterre aux 17e et 18e siècles aux fins d’assurer sa suprématie maritime puis son hégémonie commerciale au reste du monde. Il en est de même pour le Principe de la liberté  de commerce et de libre échange décrété par les Occidentaux aux 19e et 20e siècle pour contraindre la Chine à ouvrir son marché intérieur aux marchandises occidentales, au nom de la politique de la porte ouverte. Depuis la fin de la 2e guerre mondiale,  le principe de la liberté de l’information est militairement défendu par les Etats Unis pour mieux asseoir leur suprématie idéologique dans les  principaux domaines qui conditionnent la Puissance : militaire, politique, diplomatique, économique, culturel, technologique et scientifique.

Pour revenir au principe de liberté de navigation en apparence anodin, en fait il cache de redoutables enjeux géostratégiques. Il a été élaboré par le Contre-Amiral Alfred Thayus Mahan ( 1840-1914 ) de la Marine des Etats Unis : ‘’ Quiconque atteindra la suprématie maritime dans l’Océan indien serait un joueur important sur la scène internationale ‘’.

La population de la terre qui va passer des 6 milliards aujourd’hui à 12 milliards à la fin du 21e siècle va faire de la conquête et le contrôle de nouveaux espaces un enjeu sérieux de la compétition mondiale au cours de ce siècle. Au fait, il s’agit de la survie de l’espèce humaine.

La conquête de l’espace est une illustration par anticipation  de la future réalité des Terriens. Mais la mer et les océans sont plus familiers  à  l’homme et sont liés à l’histoire de l’humanité, bien que la conquête des espaces maritimes soit moins spectaculaire et moins méthodique. S’agissant des océans à la surface du globe, ils représentent 71% de la surface de la planète avec mention spéciale pour le Pacifique qui occupe à lui seul 50% de la superficie océanique mondiale. Depuis l’Antiquité, la mer a toujours constitué un espace de jonction et de rapprochement entre les peuples. Par contre, elle a servi aussi de théâtre d’opération à de très meurtriers combats navals. La mer est surtout appréciée par les stratèges militaires en tant que lieu idéal de projection des Forces à distance. En plus, le développement de prospection pétrolière off-shore sous-marin et la surexploitation de la pêche ont de fait, fait des océans un très vaste gisement de ressources naturelles et animales. 75% du commerce mondial en poids et 66% en valeur sont assurés par le transit maritime, c’est-à-dire 10 milliards de tonnes par an. Quant à l’exploitation des ressources maritimes,  elle est passée de 20 millions de tonnes dans les années 1950  à 80 millions en 1990. L’industrie de la pêche occupe plus de 40 millions de personnes, selon la FAO.

La militarisation des voies maritimes figure au premier rang parmi les objectifs des Etats Unis dans cette zone de non- droit qui relie la Méditerranée à l’Asie du Sud-Est et à l’Extrême Orient en passant par le Canal de Suez, la Mer Rouge et le Golfe d’Aden. Rien que dans ce périmètre hautement stratégique, les Etats Unis ont procédé au plus important déploiement militaire hors de leurs frontières, en temps de paix.

Le Monde arabe compte 3 des principales voies de navigation transocéaniques mais n’en contrôle aucune. Le Detroit de Gibraltar qui assure la jonction entre l’Océan atlantique et la Méditerranée est sous observation de la Base anglaise située sur le promontoire de Gibraltar, une enclave  en territoire espagnol.

L’autre axe Méditerranée-Mer Rouge est aussi sous contrôle des Bases anglaises situées aux deux extrémités du Canal de Suez : les Bases de Dekhelia et d’Akrotiri à Chypre à l’entrée du Canal par la Méditerranée, et la Base de Massirah au Sultanat d’Oman à la sortie.

Le passage du Golfe arabo-persique-Océan indien est sous étroite surveillance des Bases de l’Otan : le Camp franco-étatsunien de Djibouti, la Base aéronavale française d’Abou Dhabi, le QG du Centcom du Qatar et la Base aéronavale de Diego Garcia.

David_cameronIl est très facile de comprendre qu’en vertu même du fameux principe de la liberté de navigation, la totalité des voies de passage transocéaniques à l’exception du Detroit de Behring est sous contrôle militaire de l’Occident. Les Etats Unis d’Amérique, la France et l’Angleterre contrôlent la totalité des voies maritimes, du Detroit de Gibraltar au Detroit du Bosphore en passant par le Detroit des Dardanelles au Detroit de Malaca pour finir au Detroit d’Ormutz.

Considérée comme l’usine du monde, la Chine importe plus de 30% de son pétrole. Selon les prévisions de l’Agence  Internationale pour l’Energie,  elle importera 85% de son pétrole en 2025.   La Chine peut être considérée dans l’état actuel des choses comme un pays en état d’urgence énergétique.  La Chine pourra –t-elle faire face et gérer au mieux de ses intérêts et ceux de la Paix mondiale la mainmise et le contrôle militaire des Etats Unis d’Amérique aidés des Allies français et anglais sur toutes les voies maritimes du Monde ? L’oligarchie financière occidentale ne montre jusqu’ici aucun signe de comprendre qu’il s’agit de questions relatives à l’avenir même de l’espèce humaine sur la Planète Terre.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Stéphanie Auguste devient ministre des Affaires Sociales et du Travail

L’actuelle ministre des Haïtiens Vivant à l’Etranger vient d’être nommée Ministre des Affaires Sociales et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *