Home Actualités Le ministère de la jeunesse et des sports fait de la jeunesse son cheval de bataille
Actualités - décembre 14, 2012

Le ministère de la jeunesse et des sports fait de la jeunesse son cheval de bataille

Cérémonie de remise de chèques à 60 jeunes porteurs de projets d’entreprises sélectionnés dans le cadre du programme Alternatives Jeunesse par le  Ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action. La cérémonie a eu lieu  aura lieu le vendredi 14 décembre 2012 au Centre Polyvalent de Formation de la Croix-des-Bouquets.

Ainsi, dix (10) millions de gourdes provenant du trésor public dans le cadre du Projet d’Investissement Public (PIP) seront  répartis aux 60 micros entreprises retenues :

Une enveloppe de Cent Mille (100,000) gourdes est allouée à chaque entreprise individuelle ;Chaque projet collectif recevra une enveloppe allant de Cent Vingt Cinq Mille (125,000) à Cent Cinquante Mille (150,000) gourdes.

Les soixante (60) plans d’affaires ont été sélectionnés par un jury composé de personnalités d’horizons divers suite à un séminaire de formation et d’appui technique de sept (7) jours auquel ont participé 135 jeunes des départements du Nord-Est, du Centre et du Sud.

Le programme Alternatives Jeunesse consiste en un concours de projets de micros entreprises réalisé dans les trois départements ciblés pour la phase pilote. La réalisation de ces projets vise essentiellement à favoriser l’insertion économique des jeunes par l’entrepreneuriat, donc la mise en place de petites et moyennes entreprises (PME).

Par ailleurs, trois (3) autres projets, sélectionnés dans le cadre du programme Fonds d’Insertion des Jeunes (FIJ) de la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports des Etats et Gouvernements ayant le français en partage (CONFEJES) seront également récompensés.

Le MJSAC saisit l’occasion d’annoncer que, pour l’exercice 2012-2013, Cent Quatre Vingt (180) jeunes des départements de l’Artibonite, de la Grand ’Anse et du Sud-Est  participeront à la phase élargie du programme qui entend réduire le taux de chômage chez les jeunes et encourager leur participation dans la reconstruction du pays.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *