Home Actualités Haïti/Colloque : « Quelle Police pour Haïti ?»
Actualités - juillet 3, 2009

Haïti/Colloque : « Quelle Police pour Haïti ?»

« Quelle Police pour Haïti ?» theme d’un colloque organisé  le jeudi 2 juillet 2009 à Petion-ville. L’initiative était de la direction générale de la Police Nationale d’Haïti.

Les responsables de la PNH ont considéré ce colloque comme un élément important  du processus d’évaluation de professionnalisation et de développement de l’institution policière afin de voir les correctifs à apporter.

Lors de cette activité qui a pour buts d’aider à identifier les attentes de la société par rapport à la police, le ministre de la justice et de la sécurité publique Jean-Joseph Exumé a mis l’accent sur la nécessité de renforcer l’institution policière afin qu’elle puisse répondre à sa mission de  Protéger et de servir. Le ministre estime que la PNH a déployé des efforts considérables pour le maintien d’un climat de sécurité dans le pays  cependant, il s’est montré conscient du long chemin qui reste à parcourir. 

Dans son intervention, le directeur général de l’institution, Mario Andrésol, a rappelé les diverses étapes  franchies par cette jeune institution qui existe depuis environs quatorze (14) ans. Il n’a pas manqué de souligner les énormes efforts consentis par le gouvenement haïtien  supporté par la MINUSTAH, pour mettre la PNH sur la voie de  la professionalisation. 

D’autres interventions ont marqué l’ouverture de ce colloque. Georges Michel a fait l’historique de la police haitienne, de la premiere force constituée à celle créée en 1995. 

Mamadou Matounga Diallo, police commissioner à la Minustah, a partagé avec l’assistance ses reflexions sur les implications de la sécurité au 21e siècle. Maitre Lionel bourgoin , de l’Ecole Nationale de la Magistrature, a fait une présentation sur les relations entre la police judiciare et la magistrature.

Les paricipants à ce colloque ont refléchi, en atelier,  sur plusieurs thèmes connexes au fonctionnement de  la police : Pour une police citoyenne et de service public ; Pour une police civile et démocratique ; Police, auxiliare de la justice et Police de métier.   

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *