Home Actualités Haïti/Diplomatie : Conille et Insulsa en tête-à-tête
Actualités - février 9, 2012

Haïti/Diplomatie : Conille et Insulsa en tête-à-tête

Le Secrétaire général de l’OEA et le Premier Ministre d’Haïti plaident en faveur de l’identification de moyens d’accélérer et de rendre plus performante l’aide internationale à ce pays antillais

Le Secrétaire général de l’Organisation des États Américains (OEA), José Miguel Insulza, a accueilli aujourd’hui le Premier Ministre d’Haïti, M. Garry Conille, avec qui il s’est entretenu au sujet de l’importance d’assurer que l’aide de la communauté internationale soit en harmonie avec les plans mis au point par le Gouvernement haïtien.

Durant cette rencontre qui s’est déroulée au siège de l’OEA à Washington, D.C., le Premier Ministre Conille a mis l’accent sur l’appui qu’a fourni l’OEA à son pays en relation avec les élections, en matière de développement, du registre de l’état civil et de la consolidation de la démocratie. En même temps, il a souligné le leadership et la volonté de l’Organisation de travailler de concert avec le Gouvernement pour coordonner l’aide régionale et internationale.

Le Secrétaire général Insulza a réitéré que l’Organisation qu’il dirige s’est largement engagée à travailler conjointement avec le Gouvernement haïtien: “la meilleure façon d’apporter une contribution effective à Haïti consiste à canaliser l’aide par le truchement des autorités que ce pays a élu pour le diriger”, a-t-il affirmé. Il a rappelé “que le nouveau Gouvernement suscite de grands espoirs” et que le moment est propice pour que le pays commence à montrer des progrès.

“Il est important de prendre en compte qu’en dépit de toutes les difficultés, Haïti a su préserver sa démocratie”, a souligné le plus haut représentant de l’Organisation continentale. Il a indiqué également que des efforts sont manifestement déployés dans la région pour élargir la participation citoyenne, de sorte que les populations puissent prendre part au changement et aux progrès. Il a ajouté que “cet objectif peut être atteint en renforçant les gouvernements et en les rendant plus efficients”. Le dirigeant de l’OEA a renouvelé que “l’Organisation continuera de faire tout ce qui est nécessaire pour épauler le gouvernement de ce pays antillais”. Il s’est référé tout particulièrement à l’appui que prêtera l’OEA à la tenue cette année des prochaines élections parlementaires et locales, ainsi qu’à la constitution d’un conseil électoral permanent.

Le Premier Ministre Conille était accompagné durant sa visite du Président du Sénat, M. Simon Dieuseul Desras, du Président de la Commission des affaires étrangères de la Chambre des Députés, M. Guy Gérard Georges et de l’Envoyé spécial du Président Martelly, Richard Morse.

Durant la rencontre, les membres de la suite haïtienne ont fait allusion à l’importance de porter toutes les branches du gouvernement à travailler en qualité de partenaires avec l’OEA et ils ont affirmé que les relations entre l’organisme et Haïti ont toujours revêtu une grande importance, notamment durant les moments de crise. Ils ont communiqué en outre leur objectif de rechercher une coopération plus coordonnée et au plus haut niveau au sein des institutions et entités qui prêtent un appui au pays, en vue de pouvoir donner suite aux demandes et aux aspirations du peuple haïtien.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *