Home 5 Actualités 5 Rapport RNDDH : Bellerive convoqué au Sénat, Bien-aimé à la chambre basse

Rapport RNDDH : Bellerive convoqué au Sénat, Bien-aimé à la chambre basse

Le rapport du Réseau national de défenses des droits humains (RNDDH) dénonçant un gaspillage de fonds au Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales impliquant des parlementaires et des anciens élus continue à faire des remous. La Commission justice et sécurité du Sénat a annoncé mercredi la convocation le 16 aout prochain du ministre a.i de la justice, Jean Max Bellerive, tandis que le Ministre de l’intérieur Paul Antoine Bien-aimé a été invité par la commission intérieur et des collectivités territoriales, décentralisation et développement frontalier de la chambre basse. Cette rencontre est prévue le 17 aout.

Après l’audition du Ministre Paul Antoine Bien aimé au parquet mercredi dernier et la convocation mardi prochain du ministre a.i de la justice, Jean Max Bellerive accompagné du commissaire du gouvernement Me Sonel Jean François, c’est autour de la commission intérieur et collectivités territoriales, décentralisation et développement frontalier de la chambre basse d’inviter le ministre Paul Antoine Bien-aimé à se présenterle 17 aout prochain devant la commission.

L’objectif de cette invitation est de faire la lumière sur les révélations du réseau national de défense des droits humains concernant la mise sous payroll du ministère de l’intérieur des parlementaires et des anciens élus.

Le ministre Paul Antoine Bien-aimé devra aussi expliquer pourquoi il répondu a l’invitation du commissaire du gouvernement dans le cadre de ce dossier, une invitation jugée très banale par le président de ladite commission, le député Smith Romial.

Le Ministre de l’intérieur et des collectivités, Paul Antoine Bien-aimé a déclaré mercredi que le procureur de Port-au-Prince, Me Sonel Jean Francois que n’avait pas la compétence pour le convoquer au Parquet dans le cadre de l’enquête en cours autour des dénonciations de corruption au niveau de son ministère.

A l’issue des discussions qui d’après lui s’étaient bien déroulées, le ministre sortant de l’intérieur a invité à son tour le commissaire du gouvernement à son bureau lundi prochain.

Certains parlementaires dont certains épinglés dans le rapport du RNDDH critiquent vertement la démarche du chef du parquet de Port-au-Prince eu égard a  la convocation du ministre Paul Antoine Bien-aimé.

Le président de la chambre des députés, Saurel Jacinthe, cité dans ce rapport et qui avait accompagné le ministre  Bien-aimé au parquet, a indiqué l’avoir fait dans le but de défendre le ministre des faits qui pourraient lui être reprochés dans le cadre de l’enquête autour de ces révélations.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *