Home 5 Actualités 5 Livres en folie : Hérold Toussaint signe ‘’Le métier d’étudiant’’

Livres en folie : Hérold Toussaint signe ‘’Le métier d’étudiant’’

Pourquoi écrire un manuel de méthodologie du travail intellectuel ?

Nous avons visité la plupart des bibliothèques des différentes facultés qui composent l’Université d’État d’Haïti. Nous avons fait le constat suivant : les ouvrages de méthodologie générale brillent par leur absence. Il n’y a pas de rayons consacrés aux manuels qui proposent une approche pratique de l’argumentation rationnelle et diverses méthodes de lecture et d’écriture.

Au début du XXIe siècle, on ne s’improvise pas chercheur ou intellectuel. Il y a un prix à payer. Il faut savoir chercher et trouver ses informations soit dans une bibliothèque ou à l’autre bout du monde. Nous sommes à l’ère de l’Internet. Nous assistons à une surabondance d’informations. Il est donc impérieux d’apprendre à évaluer la pertinence et la valeur des informations dont on dispose.

Chaque année, l’Université d’État d’Haïti et les universités privées reçoivent des milliers de jeunes qui n’ont jamais eu une vraie initiation au travail intellectuel au cours de leurs études secondaires. Nous avons entendu les enseignants, les doyens et les vice-doyens, les recteurs et les vice-recteurs s’alarmer de la faiblesse des étudiants au niveau de la méthodologie du travail intellectuel. Si nous acceptons la lecture de la réalité proposée par ces différents responsables, nous devons admettre que l’ignorance et les lacunes accumulées par les étudiants émanent aussi du fait qu’on ne leur a jamais appris à travailler méthodiquement.

C’est dans ce contexte que nous inscrivons notre projet : concevoir un manuel de méthodologie générale à l’intention des étudiants et des professionnels. Notre livre entend obéir aux principales caractéristiques d’un manuel, c’est-à-dire qu’il présentera de manière pédagogique les notions essentielles d’un savoir, d’un savoir-faire. Ce manuel du travail intellectuel veut donc communiquer aux étudiants et aux futurs professionnels certains savoirs fondamentaux au sujet des activités intellectuelles : penser, lire, écrire.

Vouloir s’engager dans la vie intellectuelle, c’est apprendre à dialoguer et à penser avec d’autres. Il s’agit de comprendre et de dialoguer avec d’autres. S’engager dans la vie intellectuelle, c’est également apprendre à exprimer sa pensée par la parole et par l’écrit. Il est important d’écrire pour vérifier jusqu’où peut aller notre pensée. Écrire, c’est s’exposer et s’affirmer intellectuellement. Cependant, l’écriture n’est pas un acte purement individuel. Elle est fondamentalement sociale. Écrire, c’est apprendre à connaître et à maîtriser un système de règles et de conventions.

Le titre de l’ouvrage – Le métier d’étudiant – suscite sans doute beaucoup d’interrogations. En effet, étudier est un métier. On doit l’apprendre. Tout métier dépend d’une technique à apprendre, d’un tour de main à acquérir, d’une méthode à assimiler bon gré mal gré. Pour comprendre ces propos, il suffit de penser aux exercices que s’imposent les sportifs, aux travaux d’ateliers des apprentis, aux gammes des musiciens, aux leçons de conduite automobile, aux manœuvres militaires…

L’étude réclame un apprentissage. Elle comporte une technique. Elle repose sur un ensemble de règles, comme un édifice sur sa base. Pour réussir, il est donc essentiel de croire à la possibilité d’aboutir. La foi dans le succès fait partie du succès même. Elle commande l’usage et l’efficacité de la technique, elle est la condition primordiale de toute réussite.

Le métier d’étudiant sert de préface au métier d’homme et aux métiers des hommes. L’étude sérieuse et calme peut offrir une espérance, une carrière à la portée de chacun de nous. Étudier, c’est apprendre à découvrir qu’on n’est pas seul au monde et que son action s’insère toujours dans un réseau de relations humaines déjà existantes. L’étude est capable de nous aider à comprendre que nous devons être responsables avec les hommes et envers les hommes. Nous y arriverons dans la mesure où nous acceptons d’assumer notre propre responsabilité et notre entière humanité.

Ce manuel que nous présentons aux étudiantes et aux étudiants est à la fois un acte de foi et un acte politique. En effet, on ne peut bâtir un pays avec des écervelés et des irresponsables. Nous devons apprendre à apprendre pour rendre notre environnement moins violent et plus humain. Nous devons apprendre à apprendre pour dominer notre destin au lieu de le subir avec un morne ennui.

Ce n’est pas le moment de dire qu’il est trop tard, qu’il est trop tôt pour apprendre à étudier. C’est le temps d’aborder les études avec un esprit large, fait de curiosité, de ferveur, de joie conquérante, de sérénité et d’ardeur.

Nous avons lu plusieurs ouvrages sur le sujet. Nous les avons confrontés avec notre double expérience d’étudiant et de professeur-chercheur. Sans prétention, nous vous offrons les fruits de nos trouvailles. Nous vous invitons à en tirer le meilleur parti possible. Animez ces notes par votre foi dans le succès, votre volonté de réussir, votre désir d’approfondissement. Prenez en main votre destin, donnez votre maximum et votre optimum, exercez au mieux votre beau métier et apprenez à créer avec d’autres.

Notre manuel n’a pas la prétention d’être tout à fait complet, ni celle de remplacer le professeur. Il veut d’abord guider l’étudiante ou l’étudiant dans le vaste champ des connaissances et de la pensée. C’est la fonction propre de ces différents chapitres. Ce manuel a été conçu suivant un plan bien défini, de telle sorte qu’une partie vous prépare à la suivante, qu’un chapitre explique ou complète le précédent. Nous demandons donc à nos lectrices et à nos lecteurs de bien vouloir étudier attentivement la table des matières avant d’aborder la lecture de notre manuel.

Le livre que nous proposons est un guide, un manuel que l’on pourra relire et consulter. Il propose une démarche concrète qui permet de gagner du temps et de l’énergie en présentant les ressources documentaires adaptées aux besoins définis par la recherche. Notre souci majeur consiste à mettre à la disposition des étudiants et des futurs professionnels les principaux outils nécessaires à la rédaction des travaux universitaires.

Au XXIe siècle, il n’est nullement possible ni indispensable de maîtriser tous les champs du savoir. Cependant, Il s’avère urgent de savoir où et comment chercher. C’est à cette aventure que nous invitons chaleureusement les jeunes qui entrent à l’université ou qui entament des études supérieures.

Nous avons jugé bon de présenter en annexes des modèles de résumé, de compte rendu de lecture, de commentaire de texte, de plan détaillé et de dissertation. Ils ont pour but d’aider nos lectrices et nos lecteurs à mieux comprendre les caractéristiques de ces types de travaux.

 

Le métier d’étudiant. Guide méthodologique du travail intellectuel, Port-au-Prince, Presses Nationales, 2011, 292 pages

 

Hérold TOUSSAINT

Professeur à l’Université d’Etat d’Haïti

E-mail : [email protected]

 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *