Michel_J_M
Home Actualités Haïti : Michel Martelly veut à tout prix reconstituer la Force militaire nationale
Actualités - avril 27, 2011

Haïti : Michel Martelly veut à tout prix reconstituer la Force militaire nationale

Michel_J_MLe président élu d’Haïti, Michel Joseph Martelly, a réitéré mardi son intention de reconstituer la Force militaire nationale avec l’appui de la Force des nations unies (Minustah) présente dans le pays depuis 2004 et dont le budget annuel se chiffre à 864 millions de dollars américains.

Au cours d’une conférence-bilan de ses récents voyages aux Etats-Unis, le prochain chef de l’Etat annonce un budget annuel de près de 25 millions de dollars américains pour entamer le processus de rétablissement de cette force militaire sans pour autant donner des précisions autour de son appellation.

« Le rôle de cette ‘’force publique’’ sera crucial, car il faut un environnement sécuritaire stable pour attirer les investissements privés [nationaux et étrangers] afin de créer de nouveaux emplois et relancer l’économie du pays », juge l’ex-chanteur et entrepreneurs devenu aujourd’hui président de la République.

Michel Martelly informe avoir abordé la question avec la Secrétaire d’Etats américaine lors de sa visite dans la capitale fédérale des Etats-Unis, Washington, la semaine dernière.

Par ailleurs, le nouveau président d’Haïti a indiqué avoir discuté avec la cheffe de la diplomatie américaine des nombreux défis qui attendent son gouvernement dont la gestion de la prochaine saison cyclonique et la question de l’aide internationale laquelle nécessite une « meilleure coordination ».

A Washington, Martelly s’était également entretenu avec l’ex-président américain Bill Clinton, co-président de la commission ad hoc de la reconstruction d’Haïti dévastée par un tremblement de terre il y maintenant un an et presque quatre mois. Les discussions avaient porté autour des projets approuvés par la commission.

Michel Joseph Martelly précise en avoir profité pour faire part à Bill Clinton de la nécessité de réorienter certains de ce projets  afin d’apporter des solutions concrètes aux problèmes du pays.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *