Home 5 Actualités 5 Haïti : 12 sénateurs de l’opposition dénoncent la manipulation des résultats des Législatives

Haïti : 12 sénateurs de l’opposition dénoncent la manipulation des résultats des Législatives

Au nom de la République d’Haïti,

Face à la grossière manipulation de l’expression de la souveraineté populaire organisée par les membres du CEP avec à sa tête le président Gaillot Dorsinvil, nous, Sénateurs de la République d’Haïti, condamnons fermement le détournement de la volonté du peuple exprimée dans le vote du 20 Mars. Devant ces manœuvres politiciennes orchestrées par les antinationaux de l’INITE au service d’intérêts partisans nous nous engageons à défendre l’intérêt général de la Nation.

Le président Préval essaie par tous les moyens de conserver le contrôle des affaires de l’Etat en réintroduisant dans le parlement l’ensemble des parlementaires qui se sont opposés à la loi sur l’augmentation du salaire minimum, qui ont voté la loi d’urgence et la prolongation de son mandat. Il aura ainsi à sa solde des éléments sans aucune légitimité sinon celle d’être des subordonnés dociles et sans qualité qu’il pourra toujours mobiliser à ses propres fins et au service d’une oligarchie méprisant l’exigence de justice sociale.

Ce viol systématique de la loi électorale détruit le fragile processus démocratique et dénie au peuple le droit de choisir ses représentants. En tant que Sénateurs de la République, nous avons sorti une note de protestation le jeudi 21 Avril et nous avons appris avec satisfaction que des organismes de droits humains dont le RNDDH et le Président élu, Monsieur Joseph Michel Martelly ont aussi appelé le CEP à respecter le vote populaire :

1) Nous saluons ces protestations et exigeons que les résultats de cette manipulation ne soient pas portés au journal officiel.

2) Nous appuyons aussi bien la requête du RNDDH que l’exigence du Président nouvellement élu d’une commission d’enquête indépendante constituée d’haïtiens.

3) Les responsables ne peuvent rester impunis ; de ce fait nous exigeons une interdiction de quitter le territoire national pour l’ensemble des membres du CEP, ainsi que pour son Directeur Général, jusqu’à ce que la lumière soit faite.

4) Nous demandons à la population de bien saisir l’ampleur et l’enjeu de cette trahison menée par un Président en fin de mandat entouré de sa clique. L’exigence de changement et de justice sociale nécessite une vigilance devant ces manœuvres antidémocratiques et demande le respect de la volonté exprimée dans le scrutin du 20 Mars 2011. Nous lui demandons de garder la mobilisation pour le respect de son vote et nous lui assurons de notre engagement à l’accompagner pour les problèmes cruciaux du pays.

Fait à Port-au-Prince le 22 avril 2011 :

Suivent les signatures des Sénateurs et de la Sénatrice :

Maxime Roumer (Grand’Anse)

Edmonde Beauzile (Centre)

Nenel Cassy (Nippes)

Jean Willy Jean Baptiste (Artibonite)

Youri Latortue (Artibonite)

Andris Riché (Grand’Anse)

Jean William Jeanty (Nippes) Steeven Benoit (Ouest)

Mélius Hyppolite (Nord-Ouest)

Anick Francois Joseph (Artibonite)

Polycarpe Wesner (Nord)

Evallière Beauplan (Nord-Ouest)

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *