Home Actualités Haïti-Elections-Diplomatie : Un peu de lumière sur les rencontres de Hillary Clinton
Actualités - janvier 31, 2011

Haïti-Elections-Diplomatie : Un peu de lumière sur les rencontres de Hillary Clinton

La visite de Hillary Clinton avait commencé tout d’abord avec une rencontre avec en résidence de l’ambassadeur Kenneth Merten à Bourdon. Avaient pris part à cette rencontre Pierre Espérance(RNDDH), Jessie Benoit, Danièle Saint-Lot (Secteur Femmes), Reginald Boulos (Forum Economique), Mathias Pierre (Secteur Privé), Noël Laguerre (CNO).

Pierre Espérance et Noel Laguerre ont expliqué à Mme Clinton que Mirlande Manigat et Michel Martelly sont les deux candidats qualifiés pour le second tour des présidentielles haïtiennes. Les résultats d’une enquête réalisée en ce sens ont été confirmés par le rapport de la mission d’experts de l’OEA.

De pareils propos ont été tenus également par Reginald Boulos qui a rappelé que dès le 8 décembre, donc au lendemain de la publication des résultats préliminaires du premier tour des élections, que le forum avait fait comprendre que Martelly et Manigat sont qualifiés pour ce second tour.

Le chef de la diplomatie américaine, après avoir écouté ses personnalités impliquées via leur institution respective dans le processus électoral, a laissé comprendre qu’elle était très impressionnée, et a promis d’en discuter avec le président René Préval.

En ce qui a trait aux candidats, Hillary Clinton s’est entretenue tout d’abord avec Michel Martelly de Repons Peyizan, Mirlande Manigat du RDNP et Jude Célestin de Inite, toujours en la résidence de l’ambassadeur Kenneth Merten.

Concernant la rencontre avec Mme Manigat, elle s’était déroulée en présence de l’ambassadeur Merten, de la conseillère de Mme Clinton, Cheryl Mills et d’un diplomate américain chargé du dossier d’Haïti au niveau du département d’Etat ; Mme Manigat était assistée par Virginy Saint-Pierre et par Evans Beaubrun. Cette rencontre a duré une quarantaine de minutes.

La candidate du RDNP a félicité Hillary Clinton pour s’être investie dans la recherche de solution à la crise postélectorale haïtienne, et ceci malgré les préoccupations de l’administration américaine pour d’autres dossiers internationaux tel celui de l’Egypte.

Est-ce que vous êtes intéressée par le second tour des élections ?

A cette question de la Secrétaire d’Etat américaine, Mirande Hyppolite Manigat a répondu, tout naturellement par l’affirmative. Mme Manigat en a profité pour expliquer comment le processus électoral s’est jusqu’à présent déroulé. La candidata du RDNP n’a pas caché son souhait à ce que le Conseil Electoral Provisoire soit remanié.

Qu’est-ce que vous pensez du groupe des 12 ?

Virginy Saint-Pierre du côté de Mirlande Manigat a lâché la réponse suivante : « Le Groupe des 12 représente 20% de l’électorat et Mirlande Manigat, à elle seule, 32%. Nous  reconnaissons  ses revendications axées notamment sur l’annulation du scrutin. C’est la démocratie ! Dans le cadre d’un gouvernement d’ouverture, nous ferons appel au Groupe des 12. »

Les deux parties ont échangé également sur le mandat de René Préval. La question du 7 février ou du 14 mai a été soulevée. Hillary Clinton a félicité Mirlande Manigat pour  son appréciation de la situation.

A la sortie de la candidate du RDNP, M. Jude Célestin entrait.

Par la suite, Hillary Clinton a rencontré René Préval. L’entretien de la Secrétaire d’Etat américaine avec  le président sortant haïtien a duré près d’une heure.

Rien n’a filtré pour l’instant des rencontres de Hillary Clinton avec Michel Martelly, Jude Célestin et René Préval.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *