Home 5 Actualités 5 Haïti-Crise : Toujours pas de solution, un politologue haïtien propose une conférence nationale

Haïti-Crise : Toujours pas de solution, un politologue haïtien propose une conférence nationale

Alors que la crise politique postélectorale est toujours dans l’impasse en Haïti, le politologue haïtien Sauveur Pierre Etienne a appelé dimanche à une conférence nationale pour enrayer cette crise.

En dépit des manœuvres du Gouvernement et du Conseil électoral provisoire  de faire durer le suspens, les recommandations de la mission technique de l’organisation des états américains ne peuvent en aucun cas ne pas être appliquées, a déclaré Sauveur Pierre Etienne dans un entretien à Scoop FM.

Le politologue a salué le courage de  la communauté internationale qui selon lui s’est mis a côté du peuple haïtien dans sa lutte pour le respect de ses droits. Cependant,  il croit dur comme fer que seule une entente entre les haïtiens puisse amener à la résolution de la crise actuelle.

L’ancien dirigeant de l’organisation du peuple en lutte (OPL) estime nécessaire que le président de la République tire sa révérence le 7 février 2011. Sauveur Pierre Etienne a qualifié de chimérique la « volonté de M. Préval d’instaurer la présidence à vie dans le pays ».

Il a plus loin plaidé en faveur d’une entente entre tous les filles et fils du pays pour le sortir de cette situation chaotique dans le laquelle il se trouve depuis des décennies. Sauveur Pierre Etienne souhaite  également la mise en place dans un plus bref délai des mécanismes pour l’organisation générale d’élections de quoi,  dit-il, de ne pas compromettre  la démocratie en Haïti.

Et si le président décider d’annuler les élections ?

Alors que les principaux pays ‘’amis d’Haïti’’ qu’ils soient de l’Europe ou de l’Amérique du nord sont unanimes à faire aboutir le processus électoral par l’application des recommandations de l’OEA (Organisation des Etats américains), le Président René Préval aurait entrepris des démarches auprès des gouvernements de la République dominicaine et du Brésil en vue du financement de nouvelles compétitions électorales.  

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *