Home 5 Actualités 5 Haïti: arrivée à Paris de 114 enfants adoptés par des familles françaises

Haïti: arrivée à Paris de 114 enfants adoptés par des familles françaises

Plus d’une centaine d’enfants haïtiens, adoptés par des familles françaises, sont arrivés mercredi à Roissy en provenance de Port-au-Prince, à bord d’un premier avion affrété par le gouvernement après un accord récent conclu entre la France et Haïti.

«Je viens chercher mon fils de 2 ans, je suis très ému», a confié un homme d’une quarantaine d’années, au bord des larmes.  «Le vol s’est bien passé, dans le calme, l’horaire coïncidant avec celui auquel les enfants dorment habituellement à la crèche», a expliqué Jean-Paul Monchau, ambassadeur français chargé de l’adoption internationale.

Au total, 114 enfants font partie de ce premier vol, un dossier s’étant ajouté au dernier moment aux 113 initialement prévus. Certains sont en fratrie. L’appareil transportait aussi des équipes médicales d’accompagnement et un parent par famille autorisé à se rendre en Haïti pour cet aller-retour.

Un comité d’accueil administratif et médical a été mis en place. Dix pédiatres devaient examiner à leur arrivée les enfants, en particulier en raison de l’épidémie de choléra qui a fait plus de 2.500 morts dans l’île.

«Il faudra gérer les émotions»

«A priori, les enfants sont en bonne santé et venaient tous de collectivités où aucun cas de choléra n’a été signalé», a expliqué à l’AFP Patrick Daoud, chef du service de pédiatrie à l’hôpital de Montreuil, en Seine-Saint-Denis. «Il faudra gérer les émotions, la fatigue et aussi le changement climatique, avec une chute de 30 degrés», a-t-il ajouté.

«Nous allons aider à établir un diagnostic social pour simplifier la vie des familles», a précisé Tahar Belmounès, directeur de la Caisse d’Allocations familiales de Seine-Saint-Denis. Une aire de jeu a été aménagée pour les enfants dans une zone du terminal T2, réservée pour les passagers de l’appareil.

Avant l’arrivée de l’avion, la ministre des Affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie, et la ministre des Solidarités, Roselyne Bachelot, avaient inspecté le pôle d’accueil. «Ces enfants arrivent en totale sécurité juridique. Je me réjouis que le Premier ministre haïtien ait accepté un accord inter-gouvernemental», a dit à la presse la ministre des Affaires étrangères.

Nouveau départ jeudi

Un second vol à destination de Port-au-Prince doit quitter Paris jeudi avec un retour prévu vendredi avec environ 90 enfants, selon Jean-Paul Monchau. «Le coût de l’affrétement des deux vols pour Haïti représente globalement 550.000 euros», a précisé le porte-parole du Quai d’Orsay, Bernard Valero.

Environ 300 enfants haïtiens adoptés devraient au total bénéficier de l’accord France-Haïti qui a permis d’accélérer les procédures d’adoption et de faire venir des enfants pour Noël. Plusieurs dizaines de familles ont organisé par leurs propres moyens l’arrivée de leur enfant en France.

A Roissy, le collectif SOS Haïti enfants adoptés a de nouveau mis en cause Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères jusqu’en novembre.

«Bernard Kouchner avait beaucoup de mépris pour les familles, il y avait une suspicion qu’on était des voleurs d’enfants, alors que tous les enfants étaient en cours d’adoption avant le séisme», a jugé Emmanuelle Guerry, porte-parole de SOS Haïti Enfants adoptés. Les Etats-Unis et le Canada ont décidé de procédures accélérées «dès avril», a renchéri l’avocat du collectif, David Koubbi.

Les procédures d’adoption avaient été interrompues le 12 janvier par le séisme qui a fait plus de 250.000 victimes, de nombreux jugements et pièces administratives ayant disparu sous les décombres.

Un millier d’enfants étaient en cours d’adoption avant le séisme et environ 700 ont déjà rejoint leur famille.

(Source AFP)

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *