Home 5 Actualités 5 Haïti-Choléra-Manifestation anti-Minustah : nouvelle journée de tension au Cap-Haitien, un mort et plusieurs blessés

Haïti-Choléra-Manifestation anti-Minustah : nouvelle journée de tension au Cap-Haitien, un mort et plusieurs blessés

De nouveaux affrontements ont éclaté mercredi en milieu de journée, au Cap-Haitien, entre les casques bleus de l’Onu et des membres de la population, où au moins une personne a été tuée et plusieurs autres blessées par balles.

Ces accrochages se sont produits dans le quartier de Cité soleil dans la deuxième ville du pays, après qu’un char de la Minustah a été piégé par un creux fouillé par des membres de la population pour empêcher aux casques bleus d’atteindre certaines rues.

Les soldats de l’Onu auraient ouvert le feu sur un groupe de personnes qui se trouvaient dans les parages du creux.

Une manifestation a été improvisée peu après l’éclatement des heurts, mais elle a été dispersée par la police.  

Lancé lundi dernier au Cap-Haitien contre les casques bleus, le mouvement a été observé le même jour dans plusieurs autres villes du département du Nord et dans le Plateau central.

Une délégation du gouvernement composée notamment du ministre de l’Intérieur et des collectivités territoriales, Paul-Antoine Bien-aimé, du ministre de la Santé, le Dr Alex Larsen, et du commandant en chef de la police haïtienne, Mario Andrésol, arrivée la veille au Cap-Haitien pour tenter de rétablir ‘’l’ordre public’’, était en concertation mercredi avec les autorités locales pour y arriver.

Mardi soir, le chef de l’Etat haïtien, René Préval, a appelé la population au calme, déclarant que  les actes de violences ne faisaient qu’empirer la situation.  

Selon les dernières statistiques cumulées en date du 15 novembre et publiées  ce mercredi par le Ministère haïtien de la Santé publique, le cholera a déjà fait 1.110 morts et 18.382 personnes infectées par la maladie et qui ont été hospitalisées.  

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *