Home 5 Actualités 5 Haïti-Choléra : L’ONU cherche 164 millions de dollars pour lutter contre l’épidémie qui pourrait affecter jusqu’à 200.000 Haïtiens

Haïti-Choléra : L’ONU cherche 164 millions de dollars pour lutter contre l’épidémie qui pourrait affecter jusqu’à 200.000 Haïtiens

Les Nations unies cherchent à collecter 164 millions de dollars américains pour lutter contre l’épidémie de choléra en Haïti, qui a déjà fait plus de 800 morts et plus de 11.100 hospitalisations. Cet appel de fonds d’urgence a été lancé vendredi 12 novembre 2010, 10 mois exactement du tremblement de terre qui a dévasté le pays le 12 janvier dernier.

L’ONU estime que près de 200.000 Haïtiens pourraient contracter la maladie qui se propage dans presque toutes les régions d’Haïti, quelques trois semaines après son apparition dans le pays de la Caraïbe.

Les fonds demandés par l’ONU seront utilisés par les agences des Nations unies et les organisations non-gouvernementales pour financer l’envoi de renforts médicaux supplémentaires, de médicaments et de comprimés de purification de l’eau pour soigner les milliers de personnes ayant contracté le choléra.

La porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU, Elisabeth Byrs, a déclaré qu’ “il fallait absolument trouver cet argent au plus vite afin d’éviter d’être dépassés par cette épidémie ».

A Port-au-Prince, la capitale, où les risques d’une forte propagation de la maladie sont énormes en raison des mauvaises conditions d’hygiène et la faiblesse des structures sanitaires, les autorités n’ont confirmé que 4 morts alors que d’autres informations font état de pas moins d’une dizaine de décès et plus de 300 personnes infectées par la bactérie responsable du choléra.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Stéphanie Auguste devient ministre des Affaires Sociales et du Travail

L’actuelle ministre des Haïtiens Vivant à l’Etranger vient d’être nommée Ministre des Affaires Sociales et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *