Home 5 Actualités 5 Haïti/Meurtre de Jean Gilles Gérald : La Minustah s’opposerait à l’audition de l’un de ces employés

Haïti/Meurtre de Jean Gilles Gérald : La Minustah s’opposerait à l’audition de l’un de ces employés

Nouvelle épisode dans le dossier Jean Gilles Gérard dont le corps sans vie avait été retrouvé le 18 aout dernier sur la base des soldats népalais de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (Minustah), à Carénage une localité du Cap-Haitien. Le juge instructeur du dossier, Heidi Fortuné, devrait auditionner cette semaine Joël Rozéford, une employée civile de la Minustah de nationalité haïtienne. Cette dernière étant suspectée dans le meurtre puisqu’elle avait eu un contentieux avec le jeune Jean Gilles Gérald.

Selon certaines informations, le chef civil de la Mission de la paix de l’Onu dans le pays, Edmond Mulet, a adressé une double correspondance au ministre haïtien de la justice,  Paul Denis, et à la ministre des affaires étrangères, Marie Michel Rey, dans la quelle le  diplomate Mulet aurait évoqué le fait que madame Roséford soit couvert par l’immunité des nations unies, afin d’empêcher que Joël Rozéford soit entendue par le juge Fortuné.

Le porte-parole de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti dément ce qu’il considère comme des allégations mises sur le compte de l’ambassadeur Edmond Mulet dans le cadre de l’instruction de ce dossier.

Vicenzo Pugliese indique que le chef de la Minustah n’a adressé aucune correspondance ni au ministre de la justice, Paul Denis, ni à la ministre des affaires étrangères, Marie Michèle Rey, pour leur demander de jouer leur partition en vue d’empêcher qu’une employée de la Minustah, madame Joëlle Rozéfort, citée dans cette affaire, soit entendue par le juge Heidi Fortuné.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *