Home 5 Actualités 5 Haïti/ Hold-up contre un bureau de CAM Transfert : les cambrioleurs ont emporté environ 25 mille $US

Haïti/ Hold-up contre un bureau de CAM Transfert : les cambrioleurs ont emporté environ 25 mille $US

Six hommes armés ont cambriolé, mardi, aux environs de 11 heures locales, le bureau de CAM Transfert situé à Delmas 12. Les cambrioleurs ont emporté plus de 25 mille dollars américains, selon ce qu’a rapporté l’inspecteur divisionnaire de police, Stanley Augustin, joint au téléphone par Scoop FM. Le policier sur lequel les bandits ont tiré serait mort dans un centre hospitalier.

L’inspecteur Stanley Augustin estime surprenante la facilité avec laquelle les malfrats ont réalisé l’hold-up, malgré la présence de trois agents de sécurité du bureau.

L’un d’entre eux répondant au nom de Remissainte Crisler a été pris en otage, et les deux autres qui sont Gérald Joseph Charles et Frantz Philoclès n’ont rien fait même un coup de feu dans l’air pour effrayer les bandits et attirer l’attention des policiers se trouvant dans les parages, a déploré le responsable de police.

L’inspecteur Augustin a expliqué que le directeur du bureau de transfert, Hérold Loiseau, a été contraint de remettre la clef du coffre qui contenait près de 18 mille dollars américains. Les bandits se sont emparés également des petites caisses et le montant qui s’y trouvait avoisinent les 445 mille gourdes (39.50 Gourdes pour $US1).

« Lorsque nous sommes arrivés sur place, les cambrioleurs étaient déjà partis. Malgré nos efforts, nous n’avions pu les retracer », a déclaré l’inspecteur divisionnaire qui présage une certaine connivence entre les agents de sécurité et les auteurs de l’hold-up.

Les bandits ont pris la fuite avec trois fusils de calibre 12 qui appartenaient aux agents de sécurités. Ces derniers, membres de la compagnie de sécurité dénommée Ouragan Sécurité S.A, sont gardés au service d’investigation du commissariat de la juridiction de Delmas pour être interrogés dans la cadre de l’enquête policière autour du dossier.

Contrairement aux premières informations,  le policier sur lequel les bandits avaient ouvert le feu aurait succombé à ses blessures dans un hôpital de la zone où il a été transporté d’urgence.    

Apres le séisme du 12 janvier ayant dévasté une bonne partie d’Haïti, la pratique de cambriolage contre des maisons de transfert est devenue monnaie courante dans la capitale du pays, Port-au-Prince.  Au cours des derniers, plusieurs attaques contre des succursales de la Soge-express notamment, ont été enregistrées (ndlr).

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *